Test-Drive de la CITROEN C5 Aircross 2021 au Maroc - wandaloo.com - Actualité automobile Maroc

Essai

Test-Drive de la CITROEN C5 Aircross 2021 au Maroc

16 mars 2021 2.569 0 0 1 | By Mehdi LAABOUDI

SOPRIAM a organisé un test-drive, entre Casablanca et le désert d'Agafay, du SUV compact de CITROËN, le C5 Aircross, qui vient de bénéficier d'une belle animation de gamme, avec l’arrivée d’un nouveau bloc turbodiesel BlueHDi de 130 ch, d’une boîte mécanique à 6 rapports. Résultat : ses tarifs ont été nivelés vers le bas.

https://www.wandaloo.com/files/2021/03/CITROEN-C5-AirCross-2021-Neuve-Maroc.jpg

Sur le segment saturé des SUV compacts, le CITROËN C5 Aircross a connu un début de carrière intéressant, avec 247.000 unités écoulées dans le monde depuis son lancement, fin 2018, et 13.000 dans la région Afrique et Moyen-Orient. Dans cette partie du globe, le SUV au Chevrons a connu une année 2020 particulièrement faste - malgré le contexte sanitaire -, marquée par une croissance de l’ordre de 164%, notamment grâce à sa performance sur le marché turc.

Au Maroc, cependant, le tableau est moins idyllique. Certes, le C5 Aircross a fini l’année 2020 dans le vert, avec des volumes de ventes en progrès de 19,61% (dans un marché qui s’est contracté dans la même proportion !) par rapport à 2019, avec 305 ventes contre 255 un an plus tôt.

Oui, mais voilà ! Le jumeau technique du PEUGEOT 3008 et du DS 7 Crossback avait été introduit en mai 2019 sur notre marché. Cette année-là, il n’avait passé qu’un semestre et des poussières dans les concessions de Sopriam, importateur exclusif de CITROËN et des autres marques françaises de Stellantis (ex-PSA) au Maroc.

En fait, le C5 Aircross n’est pas à la place qu’il mérite au sein de son segment. En 2020, il s’est classé vingtième du classement des SUV les plus vendus du marché, loin derrière le 3008 (neuvième de ce même classement, avec 1.058 ventes).

Bardé d’atouts, il a payé, sous nos latitudes, son positionnement tarifaire plus élevé que celui de son cousin sochalien et de ses principaux concurrents. Ses prix démarraient à son lancement à 339.900 DH et culminaient à 389.500 DH. Une stratégie osée, voulue par le constructeur, qui entendait installer le flagship de la marque à la lisière du premium sur notre marché.

Une stratégie qui n’aura donc pas payé et qui a ainsi fait l’objet d’un profond réajustement. Près de deux ans après ses débuts marocains, le C5 Aircross change en effet son fusil d’épaule. A la faveur d’une animation de gamme ambitieuse, du lancement d’un nouveau groupe motopropulseur, composé d’une motorisation turbodiesel, le 1.5 l BlueHDi de 130 ch et 300 Nm, et d’une transmission mécanique à 6 rapports, ses tarifs viennent d’être nivelés vers le bas. Ils démarrent dorénavant à 268.900 DH.  

Une « Cit’ » et un site exceptionnels !    

C’est pour nous faire découvrir le nouveau line-up de son SUV compact que Sopriam a organisé un road-trip entre Casablanca et le désert d’Agafay, là où avaient été organisés ses essais presse internationaux, deux ans et demi plus tôt (en novembre 2018).

Côté look, rien à signaler. En revanche, la gamme a été remaniée et une nouveau bloc Diesel y fait son apparition.

Essais CITROËN C5 Aircross x Wandaloo : round 2. Nous nous attendions à faire connaissance avec la nouvelle variante, mais c’est une nouvelle fois au volant du C5 Aircross animé par le 2.0 l de 180 ch et 400 Nm et disposant de la boîte automatique à 8 rapports, la fameuse EAT8, que nous avons arpenté les routes escarpées et les pistes, tantôt rocailleuses, tantôt sablonneuses, de l’arrière-pays marrakchi !

Nos hôtes nous ont cependant assuré que nous aurons prochainement l’opportunité de prendre en main le « newcomer ».

Dans de telles conditions, notre voiture d’essai a confirmé ce que nous savions déjà : si son look audacieux, son intérieur racé, « tout confort » et connecté, son coffre accueillant (580 l), qui lui permet de toiser ses rivaux, FORD Kuga excepté (645 l), ou son duo moteur/boîte conquérant, en font un SUV compact des plus fréquentables, ce sont ses trains roulants et ses liaisons au sol - notamment ses suspensions à butées hydrauliques progressives -, impériaux en toutes circonstances, qui marquent réellement les esprits. Nous avons retrouvé, non sans plaisir, l'effet « tapis volant » qui nous avait subjugué lors de notre essai originel. 

Montée en gamme assez sensible

S’il ne souffrait de tarifs peu concurrentiels, autant d’arguments massue lui auraient permis de plier le « game » face à ses concurrents. Maintenant que la donne a changé, que le prix d’appel du C5 Aircross est moins haut perché, c’est une autre histoire. Surtout que Sopriam en a aussi profité pour procéder à des changements au niveau de la gamme de ce SUV compact.

Exit le système de motricité renforcée Grip Control (sur le haut de gamme Shine), qui n’aura pas parlé à la clientèle, à en croire nos hôtes ; place à une nouvelle interface du combiné d’instrumentation numérique et à une montée en gamme sensible, dès la finition la plus accessible (Live) : feux de jour à LED, jantes en alliage de 17 pouces, écran tactile de 8 pouces, etc.

A bord, exit la molette du Grip Control ; place à une BVM6. Evidemment, la boîte auto EAT8 figure toujours au catalogue.

Le niveau intermédiaire Feel bénéficie désormais d’un accès démarrage mains libres, ou encore d’une livrée biton (pavillon et rétroviseurs extérieurs contrastés). Il a aussi droit à une dalle d’instrumentation numérique de 12,3 pouces.

Le troisième et dernier niveau de finition hérite, pour sa part, d’un système de recharge par induction, mais aussi d’une nouvelle ambiance intérieure « Hype Black », qui remplace avantageusement l'ambiance « Hype Black ».

Un appétit de moineau

Un petit comparo entre les C5 Aircross 1.5 l et 2.0 l permet de s’apercevoir que si les performances reculent (189 km/h pour le premier nommé, contre 211 km/h pour le second), les passages à la pompe se font plus rares (4,1 l/100 km en cycle mixte, contre 4,8 l/100 km).  Nous vous en dirons plus dès lors que nous aurons pris en main le CITROËN C5 Aircross 1.5 BlueHDi. Affaire à suivre !         

none

Avis sur ce contenu

Ooops !

Aucun avis ou commentaire trouvé.

Vidéos

Voitures neuves

* Prix public au Maroc hors frais d'immatriculation et peinture métallisée

* Date de lancement «probable» sur le marché marocain

Photos

Motos neuves

* Prix de vente public au Maroc