La HYUNDAI Elantra 2021 explore avec bonheur le registre de la berline Coupé - wandaloo.com

La HYUNDAI Elantra 2021 explore avec bonheur le registre de la berline Coupé - wandaloo.com - Actualité automobile Maroc

Nouveauté mondiale

La HYUNDAI Elantra 2021 explore avec bonheur le registre de la berline Coupé

27 mars 2020 1.816 0 14 1 | By Mehdi LAABOUDI

HYUNDAI a levé le voile sur la septième génération de sa berline familiale, l’Elantra. Au rayon nouveautés : look de berline Coupé racée, nouvelle plateforme, connectivité et motorisation hybride. Un quarté gagnant !

https://www.wandaloo.com/files/2020/03/HYUNDAI-ELANTRA-BERLINE-FAMILIALE-NOUVEAUTE.jpg

« A star is born » récemment à West Hollywood, en Californie : la septième génération de la HYUNDAI Elantra !   

Produite aux Etats-Unis et en Corée du Sud et conçue essentiellement pour le marché nord-américain et pour l’Asie du Sud-Est, l’Elantra est la « Golf » de HYUNDAI, son best-seller, avec près de 14 millions d’exemplaires écoulés depuis les débuts de la première génération en 1990, ce qui en fait le vingt-troisième véhicule particulier le plus vendu de tous les temps !

Certes, sur de plus en plus de marchés, les SUV ne laissent que des miettes aux berlines. Mais cela n’effraie pas le moins du monde le CEO de HYUNDAI USA, qui a indiqué lors du lancement de l’Elantra « new look » qu’elle avait été programmée pour perpétuer le succès de sa lignée. Comment ? En profitant de la désertion de plusieurs concurrents de son segment.

Pour parvenir à ses desseins, le nouvel opus peut compter sur un look dynamique, paramétré pour plaire. « Parametric Dynamics » est d’ailleurs l’intitulé du nouveau langage stylistique de HYUNDAI, dont se réclament également d’autres récents modèles de la marque, la Sonata et la Grandeur, en l’occurrence.

Le grand méchant look

Plus longue, plus large et plus basse que celle qu’elle remplace, la nouvelle Elantra s’offre un profil de Coupé quatre portes avec ses lignes tendues et son pavillon fuyant.

Autres atouts non négligeables de ce « newcomer », sa large calandre carnassière, qui enclave les clignotants, qui domine un bouclier acéré et qui est cernée par des feux effilés débordant généreusement sur les ailes avant, ses flancs très nervurés, torturés, ou encore le bandeau lumineux à l’arrière qui relie les feux arrière pour former avec eux une signature lumineuse de toute beauté.

La séduction opère à bord également. La planche de bord épurée et très horizontale, la console centrale légèrement orientée vers le conducteur, mais surtout le tandem d’écrans, composé d’une instrumentation numérique de 10,25 pouces et d’un écran central affichant la même taille sur les finitions huppées (8 pouces sur la version d’entrée de gamme), sont dans l’air du temps.   

Si l’habitabilité progresse d’une génération à l’autre, ce sont les efforts fournis en matière de contenu technologique qui sont les plus remarquables.

Démonstration technologique

Bâtie sur la troisième génération de plateforme compacte du constructeur (K3), l’Elantra est connectée. Apple CarPlay et Android Auto sans fil sont au menu de ce véhicule qui bénéficie, du reste, d’un chargeur par induction, d’un système de son Bose, d’un assistant vocal en mesure de commander le système multimédia comme la climatisation ou les sièges chauffants…

Notons aussi l’apparition d’une sophistication réservée il y a peu aux pensionnaires du premium : une clé virtuelle sur smartphone ou par carte NFC (carte à puces connectée) permet l’accès et le démarrage mains libres du véhicule.

Côté aides électroniques à la conduite, l’Elantra fait mieux que se défendre, là encore ! De série ou en option, elle a droit au régulateur de vitesse adaptatif, au système d’avertissement de collision frontale avec détection de piétons et freinage automatique d'urgence, aux systèmes de surveillance d’angle mort, de trafic en marche arrière, de maintien dans la voie, d’assistance de conduite sur autoroute…

Pas de Diesel au lancement

Enfin, sous le capot, la septième génération de la berline familiale coréenne logera deux motorisations à son lancement, prévu fin 2020.

Un 2.0 l essence turbocompressé de 147 ch accouplé à une transmission à variation continue partagera en effet l’affiche avec une variante hybride faisant appel à un 1.6 l essence atmosphérique et à un petit bloc électrique développant une puissance cumulée de 139 ch et travaillant de concert avec une boîte robotisée à double embrayage à six rapports.

 

» HYUNDAI Elantra 2021

Avis sur ce contenu

Ooops !

Aucun commentaire trouvé.

Vidéos

Voitures neuves au Maroc

* Prix public relatif aux versions entrée et haut de gamme

Photos

none