L’ONG européenne Transport & Environment épingle le comportement peu écolo des constructeurs - wandaloo.com - Actualité automobile Maroc

Actu. internationale

L’ONG européenne Transport & Environment épingle le comportement peu écolo des constructeurs

3 octobre 2019 192 0 0 0 | By Mehdi LAABOUDI

https://www.wandaloo.com/files/2019/10/SUV-THERMIQUES-VEHICULES-ELECTRIQUES-ENVIRONNEMENT-CONSTRUCTEURS.jpg

Les constructeurs automobiles et leurs SUV thermiques sont dans le collimateur de l’ONG Transport & Environment. Ce maillage regroupant une cinquantaine d’associations européennes les accuse en effet de freiner l’essor des véhicules électriques. Preuve à l’appui.

Le torchon brûle entre les associations européennes œuvrant pour la préservation de l’environnement et les constructeurs automobiles. Ces derniers se sont vu reprocher leur volonté de vendre un maximum de modèles thermiques d’ici à la fin de l’année et le déploiement, au 1er janvier 2020, de la norme de pollution Euro 6D, bien plus stricte que la norme en vigueur présentement.

C’est Transport & Environment (T&E), association de forme collégiale regroupant une cinquantaine d’ONG européennes, qui a pointé du doigt voilà quelques mois ces « basses » tactiques.

« Les constructeurs disent qu’il y a très peu de demande pour la voiture électrique, que les clients ne s’y intéressent pas. La vérité, c’est qu’ils repoussent les ventes de véhicules propres pour écouler un maximum de voitures diesel et essence pour faire du profit » avait alors indiqué Julia Poliscanova, Directrice de Transport & Environment.

Cette alliance d’ONG, dont l’objectif est de « promouvoir une politique de transport et d'accessibilité fondée sur les principes du développement durable, qui minimise l'effet négatif sur l'environnement et la santé, la consommation d'énergie et de terrains et tous les coûts économiques et sociaux, et maximalise la sécurité, et qui garantisse un accès suffisant pour tout un chacun », revient aujourd’hui à la charge !

Plusieurs constructeurs concernés ?

En effet, T&E vient de présenter une preuve du bien fondé de ses accusations. Ses responsables se sont procuré un document interne de Kia Espagne dans lequel est demandé aux commerciaux de vendre un maximum de SUV thermiques d’ici à la fin de l’année et de mettre entre parenthèses la vente des véhicules électriques et hybrides rechargeables du catalogue Kia.

Plusieurs autres constructeurs agiraient de la sorte, à en croire les responsables de T&E, qui précisent que les ventes de voitures électriques et hybrides rechargeables en Europe pourraient atteindre un million d’unités dès 2020 si de tels agissements étaient proscrits.

De telles manoeuvres ont clairement pour but de remplir au maximum les caisses en attendant l’entrée en vigueur du protocole Euro 6d-isc. Il faudra alors que l'industrie automobile se conforme à la moyenne d'émissions de CO2 (95 g/km) que préconise l’EEA (European Environment Agency). Les constructeurs dont le line-up dépassera cette moyenne devront payer de lourdes taxes. Et ils seront nombreux dans ce cas.   

En gros, T&E lance une alerte après avoir découvert que les constructeurs privilégient le profit immédiat plutôt qu'un futur durable pour tous. Tu parles d'un scoop ! 

Avis sur ce contenu

Ooops !

Aucun commentaire trouvé.

Vidéos

Voitures neuves au Maroc

* Prix public relatif aux versions entrée et haut de gamme

Photos

none