Coup de froid sur les ventes automobiles en avril 2019 - wandaloo.com - Actualité automobile Maroc

Marché

Coup de froid sur les ventes automobiles en avril 2019

5 mai 2019 2.316 1 0 0 | By Mehdi LAABOUDI

https://www.wandaloo.com/files/2019/05/Marche-Automobile-Maroc-Avril-2019.jpg

Après avoir connu des problèmes au démarrage et une embellie au cours du mois de mars, le marché du neuf a replongé en avril ! Les ventes ont enregistré une chute spectaculaire, mais prévisible, Auto Expo ayant donné un coup de boost au marché l'année dernière à la même période !

Quand la machine a tourné à plein régime en mars dernier, les premiers tours de roues délicats du début de l'année ont été mis sur le compte des mois de novembre et décembre records, stratosphériques, de l'exercice fiscal précédent. Il est vrai que les très avantageuses offres promotionnelles de fin d'année ont pu pousser maints prospects à anticiper leur acte d'achat.

Comment expliquer alors le net recul enregistré au cours du mois d'avril ? Faut-il mettre ce déclin sur le dos du mois « budgétivore » de ramadan ? Faut-il plutôt y voir un début de crise ?

Aucune de ses explications n'est recevable. La moisson avait été exceptionnelle en avril dernier parce qu'un « gros turbo » nommé Auto Expo avait été greffé à la machine (à cash). Parler dans ce contexte de dépression, de machine qui s'enraye, c'est aller vite en besogne.

Il faut donc relativiser la décrue des ventes constatée en avril, aussi spectaculaire soit-elle. Sur le mois isolé d'avril, 12.305 unités ont été écoulées, contre 22.358 en mars 2018. Cela représente une chute de 44,96% en glissement annuel. Au niveau du cumul des immatriculations depuis le début de l'année, le recul est de l'ordre de 12,7%. A peine 52.948 unités ont trouvé preneurs au terme des quatre premiers mois de 2019, contre 56.716 unités l'année dernière au cours de la même période.

Avec ces deux cartes (maîtresses), Renault Commerce Maroc truste 45,4% de PDM.

Dans le détail, c'est dans les rangs des acteurs du segment des véhicules particuliers (VP) que le ralentissement des ventes s'est fait ressentir, avec 10 765 unités immatriculées seulement, ce qui représente un fléchissement de 49,3% par rapport à avril 2018, tandis qu'avec un cumul des ventes atteignant 47 577 unités depuis le début de l'année, le marché VP a connu une contraction de 16,11%.

Dans le même temps, les voyants sont au vert au sein du segment des véhicules utilitaires légers (VUL). Avec 1.540 ventes en avril et un cumul de 5.371 immatriculations depuis le 1er janvier dernier, le VUL progresse respectivement de 36,77% et de 36,53%.

TOP 10 inchangé

Au classement des ventes VP par marque, aucun changement n'est à signaler au niveau du « Top 10 ». DACIA caracole encore et toujours en tête, très loin devant les autres « players », avec 3.157 immatriculations au cours du mois d'avril et 14.415 depuis le début du présent exercice. Malgré une baisse de ses ventes de 18,3% depuis le début de l'année par rapport aux quatre premiers mois de 2018, elle capte une part de marché (PDM) enviable de 30,3%.   

Et c'est le statu quo derrière. Le dauphin et « cousin » du leader incontesté des ventes, RENAULT, a enregistré une contre-performance encore plus marquée, avec 1.818 ventes seulement le mois dernier et un cumul de 7.185 unités écoulées à ce stade de l'année, soit une chute de 19,31% par rapport à la performance réalisée lors des quatre premiers mois de l'année précédente.

Les voyants sont au vert pour les marques généralistes de SOPRIAM, qui semblent hermétiques au ralentissement des ventes.

Avec un cumul de 3.811 immatriculations depuis le début de l'année, dont un score peu reluisant de 774 ventes réalisées en avril, PEUGEOT demeure à distance respectable, mais sécurise néanmoins sa troisième place, tirant son épingle du jeu en enregistrant une progression des ventes de l'ordre de 23,53% cette année par rapport à l'année dernière à la même période.

Si le quatrième et le cinquième du classement, à savoir HYUNDAI et VOLKSWAGEN, affichent des volumes de ventes cumulés en recul, la marque coréenne limite la casse avec 3.373 ventes et une  regression de 3,32%, quand son rival allemand enregistre 2.684 ventes seulement (-33,92%) et voit débouler à toute allure dans ses rétros CITROËN, sixième avec 2.530 véhicules écoulés, soit une progression de l'ordre de 35,84%.

Du coup, la marque aux chevrons a distancé son poursuivant, FIAT, septième du classement, qui a écoulé 1.936 immatriculations depuis début janvier (-24,44%), ce qui ne l'empêche pas de creuser l'écart à son tour avec NISSAN, huitième (1.548 véhicules vendus), qui recule de manière encore plus prononcée (-35,63%) au point de se retrouver talonnée de très près par TOYOTA (1.539 ventes et -10,58%). Avec 1.310 immatriculations, FORD enregistre la plus forte baisse de ce Top (- 56,44%), dont elle occupe la dixième et dernière place. 

Le Premium ralentit aussi

Le segment premium a connu lui aussi un mois d'avril à l'ombre d'Auto Expo 2018... En tête des « charts », du Top 10 des ventes cumulées, BMW affiche un volume de ventes de 888 unités (-13,53%). 

MERCEDES est en embuscade (828 immatriculations et une baisse de 20,23%) et AUDI ferme le podium, qui a écoulé 596 véhicules (-30,7%). Derrière, JEEP a enregistré un net regain des ventes, avec 513 SUV vendus et une croissance de 24,82%, quand LAND ROVER a écoulé 434 SUV, soit une régression de 43,71%.

Avantage BMW dans son (éternel) chassé-croisé avec Mercedes, qui était devant le mois dernier.

Aux portes du Top 5, on retrouve VOLVO, sixième avec 254 exemplaires et une petite embellie à la clé (+3,67%). Arrivent ensuite ALFA ROMEO (194 ventes et -31,69%) et JAGUAR (123 ventes et -6,11%), puis DS.

La troisième marque distribuée au Maroc par SOPRIAM (avec PEUGEOT et CITROËN) peut se prévaloir d'afficher la plus forte progression du marché, tous segments confondus, avec 69 ventes depuis le début de l'année, ce qui est peu, en valeur absolue, mais qui n'en représente pas moins une progression fulgurante de 331,25% ! Tout l’inverse de Porsche, dernier du Top 10 Premium. En n’écoulant que 47 exemplaires, la marque allemande signe le fléchissement le plus spectaculaire de ce classement (-46,59%).

Avis sur ce contenu

1 commentaires au Total

Déposer un commentaire »

Vidéos

Voitures neuves au Maroc

* Prix public relatif aux versions entrée et haut de gamme

Photos

none