La France dévoile un « plan Marshall » pour relancer son industrie automobile - wandaloo.com - Actualité automobile Maroc

Marché

La France dévoile un « plan Marshall » pour relancer son industrie automobile

27 mai 2020 886 0 0 0 | By Mehdi LAABOUDI

https://www.wandaloo.com/files/2020/05/EMMANUEL-MACRON-PLAN-RELANCE-INDUSTRIE-AUTOMOBILE-FRANCAISE.jpg

Le président français Emmanuel Macron vient de révéler les contours de son plan de soutien à l’automobile. Un plan de relance nécessitant une enveloppe de 8 milliards d’euros et visant à faire de l’Hexagone la première place forte européenne en matière de mobilité propre.

Dire que le secteur automobile a été fortement impacté par la crise sanitaire que la planète traverse est un euphémisme à classer parmi les « fuoriclasse » du genre ! Usines et showrooms fermés, prévisions de ventes en baisse de 20 à 30% en 2020…  

Le discours prononcé ce 26 mai par Emmanuel Macron, président de la république française, depuis une usine Valeo dans le Pas-de-Calais, a dû mettre du baume au cœur des dirigeants des constructeurs hexagonaux, les groupes PSA et RENAULT. Son gouvernement leur a en effet préparé un plan de relance aux petits oignons !

Ce « plan Marshall », ce dispositif d’aide exceptionnelle dédié à éviter à l’industrie automobile française de plonger dans la récession coûtera 8 milliards d’euros à l’Etat français.

Concrètement, les deux groupes français se partageront la somme d’un milliard d’euros, tandis que RENAULT aura la prérogative d’un prêt de 5 milliards d’euros.

En contrepartie, les constructeurs devront s’engager à produire annuellement, à l’horizon 2025, un million de véhicules électriques ou hybrides, ce qui ferait de la France un champion européen de la mobilité électrique.

Cap sur l’électrification

L’Exécutif a en effet énoncé son plan pour le « verdissement », pour l’accélération de l’électrification de la production automobile hexagonale. Et cela passe par la relocalisation en France d’une partie de la production de véhicules zéro émission ou hybrides desdits constructeurs.

La production de la prochaine génération du PEUGEOT 3008 sera ainsi rapatriée en France, quand Renault devra s’engager à quadrupler sa production domestique de véhicules électrifiés d’ici à 2022), mais aussi entrer dans le capital du futur « Airbus » de la batterie, du géant européen en la matière, projet dans lequel PEUGEOT, mais aussi TOTAL, à travers sa filiale Saft, sont déjà engagés.

Pour que ce plan de relance porte ses fruits, l’Etat doit également agir sur la demande, inciter les automobilistes à accélérer la « transition énergétique ».

Coup de boost sur les mesures incitatives

Il sera, dans ce sens, procédé à un renforcement du bonus écologique en soutien à l’achat de voitures électriques. Il sera porté, du 1er juin au 31 décembre prochain, de 6.000 à 7.000 euros pour les particuliers (et pour les véhicules coûtant moins de 45.000 euros). Un bonus qui passera de 3.000 à 5.000 euros pour les flottes d’entreprises et des collectivités et qui concernera également les véhicules hybrides, désormais (incitation étatique de l’ordre de 2.000 euros).

Autre levier actionné par l’Etat pour soutenir la demande : la prime à la conversion. Cumulable avec le bonus écologique, elle atteint désormais 3.000 euros pour un véhicule hybride et 5.000 euros pour un véhicule zéro émission. Tous les modèles essence pré-2006 et diesel pré-2011 sont dorénavant concernés par cette prime.

Des bornes partout

Enfin, pour mettre toutes les chances du côté de la mobilité propre, l’Etat français s’est engagé à installer pas moins de 100.000 bornes de recharge d’ici à fin 2021.

« C'est en France que le véhicule propre de demain s'inventera (…) Il s'agit d'un plan de l'avenir de l'automobile du XXIème siècle », s’est exprimé sentencieusement Emmanuel Macron lors de son allocution. 

 

 

 

 

  

none

Avis sur ce contenu

Ooops !

Aucun avis ou commentaire trouvé.

Vidéos

Voitures neuves

* Prix public au Maroc hors frais d'immatriculation et peinture métallisée

* Date de lancement «probable» sur le marché marocain

Photos