Le Maroc aspire à produire 1 million de véhicules par an - wandaloo.com - Actualité automobile Maroc

Actu. nationale

Le Maroc aspire à produire 1 million de véhicules par an

9 février 2019 852 0 0 0 | By wandaloo.com

https://www.wandaloo.com/files/2019/02/Moulay-Hafid-Elalamy-Automotive-Meetings-Tanger-Med-2019.jpg

C'est une industrie automobile qui avance à vitesse "Grand V". Ce sont les maîtres mots de Moulay Hafid Elalamy en marge du 6ème Salon de l’Automotive Meetings de Tanger (AMT), la vitrine de toutes les réalisations du secteur au Maroc.

Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Économie numérique, qui intervenait à la 6ème édition du Salon de l’Automotive Meetings Tanger-Med (AMT), qui s'est tenu du 6 au 8 février dernier sous le thème « convergence anticipée vers les objectifs des écosystèmes 2014-2020 », a souligné que si “le secteur automobile va bien au Maroc”, il serait prématuré de “crier victoire”, car il s’agit d’un secteur “en mouvance permanente”.

Le ministre, qui a passé en revue les réalisations du secteur automobile, a indiqué que celui-ci est à même de produire 700 mille véhicules par an (500 mille par Renault et bientôt 200 mille chez PSA). Une performance rendue possible grâce aux 163 mille emplois créés par la filiaire (97% de l’objectif 2020) et d’un taux d’intégration de 50%, soit 78% de l’objectif 2020.

M. Elalamy a rappelé que l'industrie automobile au Maroc c'est également 200 équipementiers, installés dans six zones franches opérationnelles ou en cours, et qui bénéficient d'un appui financier à l’investissement pouvant atteindre 20% du montant de l’investissement, une aide à la formation pouvant atteindre 6.000€ par personne, la mise en place prochaine d’un centre d’essai automobile, et une offre spécifique aux joint-ventrues.

Moulay Hafid Elalamy a fièrement précisé que le secteur automobile est aujourd’hui le premier exportateur au Maroc, avec des réalisations d’environ 70 milliard de DH sur un objectif de 100 MMDH. Ce chiffre hisse le Royaume au rang de premier producteur de véhicules en Afrique, ajoutant que l’automobile a pu attirer quelque 3 milliards d’euros (MM€) en sourcing (2 MM€ avec Renault et 1 MM€ avec PSA), lesquels chiffres “sont en train d’être révisés certainement à la hausse”.

Pour maintenir cet élan et renforcer l’attractivité du Maroc, M. Elalamy a insisté sur l'obligation de continuer à chercher de nouveaux constructeurs pour atteindre l’objectif d’1 million de véhicules par an, qui ne sera possible que par l’apport incontournable de la formation dans les métiers de l'automobile.

BYD en route pour le Maroc

Sans donner plus de détails, Moulay Hafid Elalamy a confirmé lors de ce 6ème salon de l'AMT que le constructeur automobile chinois BYD est en route pour s'implanter au Maroc. Un 3ème constructeur qui permettra donc au Royaume de renforcer son industrie et porter sa production annuelle à 1 million d'unités ! 

Il est à souligner que l'investissement initial de BYD au Maroc prévoit la construction d'une usine de fabrication de voitures électriques et d'une seconde unité industrielle pour autobus électriques.

Avis sur ce contenu

Ooops !

Aucun commentaire trouvé.

Vidéos

Voitures neuves au Maroc

* Prix public relatif aux versions entrée et haut de gamme

Photos

none