Les nouveautés les plus marquantes du Salon de Bruxelles - wandaloo.com - Actualité automobile Maroc

Salon

Les nouveautés les plus marquantes du Salon de Bruxelles

10 janvier 2020 584 0 0 1 | By Mehdi LAABOUDI

Première grand-messe automobile de 2020, le salon de Bruxelles a la frite ! En effet, le programme s’annonce chargé à l’occasion de la 98e édition de cette manifestation. Le voile sera levé sur de nombreuses nouveautés. Sélection.  

https://www.wandaloo.com/files/2020/01/SALON-BRUXELLES-2020-NOUVEAUTES-MARQUES-PREMIERE.png

Petit par la taille, le salon de Bruxelles, qui ouvre ses portes ce 10 janvier, revêt une grande importance cette année. Et pour cause : c'est le premier grand rendez-vous automobile de l’année. Le salon de Détroit a longtemps joui de ce privilège, mais l’édition de cette année a été décalée à juin (comme notre AUTOEXPO national, soit dit en passant) et il en sera ainsi, désormais.

C’est un privilège que d’ouvrir la saison automobile. Alors que le « business model » des grands-messes automobiles ne fait plus recette depuis quelques années, que de plus en plus de constructeurs snobent ces manifestations budgétivores et chronophages, le salon de Bruxelles aura rarement été aussi fringant que cette édition quasi centenaire (la quatre-vingt-dix-huitième) !

Les raisons de la bonne santé bruxelloise (en dehors du fait que le prix au mètre carré des stands doit être moins inamical qu’à Paris ou Francfort) ? Mettez-vous à la place d’un constructeur : marquer les esprits très tôt dans l’année est un must ! Ne dit-on pas que le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt ?

Du coup, ils jouent le jeu à Bruxelles, après avoir déserté en masse les dernières manifestations du genre. Les nouveautés se bousculent au portillon de l’endroit où il faut être vu en ce début d’année ! Sélection des plus marquantes d’entre elles.  

BMW Série 2 Gran Coupé

Commercialisée en 2014 et basée sur la compacte Série 1, le BMW Série 2 Coupé s’est offert récemment une variante berline Coupé racée et élégante, à la praticité étendue.

Dévoilé en première mondiale au salon de Los Angeles, en novembre dernier, le Série 2 Gran Coupé est bâti sur la base roulante de la troisième génération de la Série 1, à l’inverse du véritable Coupé Série 2, qui utilise la plateforme de la génération antérieure de la compacte du clan. Le nouvel entrant est donc une traction, tandis que sa planche de bord est quasiment la copie carbone de celle de la nouvelle Série 1.

Avec son look sportif, son cockpit digital, son écran central de 8,8 pouces au minimum (10,25 pouces pour les versions hautes) ou encore sa gamme de motorisations essence et Diesel assez complète, c’est être une rivale redoutable de l’Audi A3 berline et de la Mercedes Classe A sedan.

Citroën C5 Aircross Plug-in Hybrid

Première mondiale du premier modèle Plug-in Hybrid de la marque aux Chevrons. La boucle est bouclée ! Présenté au salon de Shanghai en 2015, le C5 Aircross Concept, qui préfigurait le style du SUV compact de Citroën, abritait déjà un duo thermique/électrique.

Le modèle de série abrite un 1.6 l PureTech de 180 ch et un bloc électrique de 110 ch. La puissance cumulée s’établit à 225 ch et le couple maxi est de 320 Nm. La 508 PSE (label qu’elle inaugure) peut rouler 50 km en mode tout électrique.

Atout non négligeable de cette version PHEV, les batteries n’empiètent pas sur le volume de chargement du coffre (460 l au bas mot et jusqu’à 600 l). Citroën annonce une commercialisation avant la fin du premier semestre de l’année à un tarif débutant à 39.950 euros.

Jaguar F-Type restylée

En passant sur le billard pour la deuxième fois en sept années d’existence, la F-Type de Jaguar a subi plusieurs coups de scalpel au niveau des boucliers, du museau... Mais c’est surtout le regard de ce félin, métamorphosé, plus menaçant, dorénavant vertical, qui lui a fait perdre deux, trois ans (facile !).

En même temps, avec son look intemporel, tout en muscles mais en même temps raffiné, sophistiqué, la légataire universelle de l’iconique E-Type n’est pas vraiment sensible à la patine du temps.

En fait, la sprinteuse british a d’abord profité de ce restylage pour se remettre à jour technologiquement parlant. Elle hérite ainsi d’un combiné d’instrumentation numérique, en lieu et place des compteurs analogiques, et s’offre un écran tactile plus grand, qui passe de 8 à 10 pouces. Côté mécanique, on retrouve le 4-cylindres de 300 ch, mais le V6 n’est plus disponible que dans sa variante 380 ch et que le V8 s’offre trois déclinaisons de 450, 550 et 575 ch.       

Nissan Juke

Comme le Qashqai avant lui et un cran plus haut, le Juke premier du nom a initié la mode des crossovers urbains tels que nous les connaissons aujourd’hui. Vendu à un million et demi d’exemplaires (dont un million en Europe), il a rencontré un beau succès, même s’il a été chahuté vers la fin de sa carrière, suite à l’arrivée de nombreux constructeurs dans ce sous-segment.

Qu’à cela ne tienne : la deuxième génération a été conçue pour montrer aux nombreux concurrents apparus après lui qui est le boss ! Dévoilé le 3 septembre dernier, le nouvel opus, qui repose sur la plateforme modulaire de la Clio V, saisit l’occasion du salon de Bruxelles pour s’offrir ses débuts européens.

Le style extérieur osé est toujours de la partie, l’intérieur gagne en qualité perçue et en connectivité et le coffre est autrement plus généreux qu’avant. Sa contenance passe de 354 à 422 litres. Enfin, sous le capot, c’est menu unique, le 4-cylindres essence 1.0l DIG-T de 117 ch, en l’occurrence.     

Opel Insignia Phase 2

Lancée en 2017, l’Opel Insignia deuxième du nom est le dernier modèle de la marque au Blitz à avoir été entièrement développé sous pavillon General Motors (avant la vente au groupe PSA). Elle a pris la relève d’une génération vendue à près de 1,2 million d’exemplaires.

Sa version restylée, dévoilée en novembre 2019, effectue ses débuts européens à Bruxelles. Si les nouveautés mécaniques sont insignifiantes, l’Insignia phase 2 franchit un cap technologiquement parlant avec ses nouveaux feux matriciels adaptatifs IntelliLux LED Pixel Light, disponibles en option, sa technologie embarquée largement upgradée. On note, entre autres, l’apparition d’un système d’alerte de trafic transversal arrière et d’une alerte anticollision avant avec freinage automatique d’urgence et détection des piétons.

Enfin, au rayon infotainment, les systèmes multimédia Navi et Navi Pro, compatibles Apple CarPlay et Android Auto, affichent une nouvelle interface graphique et gagnent un système de navigation prédictive.

Peugeot 2008

Première européenne pour le Peugeot 2008 deuxième du nom, le crossover urbain au Lion, basé sur la plateforme CMP de la très aboutie citadine du clan, la 208.

Révélé dans ses versions thermiques et électrique (baptisée e-2008), c’est la sensation du stand de la marque française à Bruxelles, du fait de la montée en grade et de la digitalisation constatées d’une génération à l’autre, mais surtout au vu du succès commercial du modèle sortant.  

Mais un autre modèle, un concept-car hybride rechargeable, le concept 508 Peugeot Sport Engineered, en l’occurrence, vient contester ce statut. Dévoilé en mars 2019 à Genève, il devrait donner lieu à une version de série en octobre prochain. Un Coupé 5 portes voluptueux disposant de 360 ch sous le capot, ce qui en fera, de loin, la Peugeot la plus puissante de tous les temps. Un véhicule d’image en puissance.  

Renault Clio E-Tech (hybride)

Sur le stand de la firme au Losange, la version hybride de la Clio V, comme la déclinaison hybride rechargeable de son spin-off, le crossover Captur – ou encore l’Espace restylé -, s’offriront leur premier bain de foule.

Si le Captur PHEV est plus abouti techniquement que la Clio, plus performant et plus efficient, plus écolo, c’est justement la simplicité de la citadine et son corollaire, son prix d’achat moindre (forcément !), qui en font LA nouveauté bruxelloise de Renault !  

Baptisée E-tech, la Clio hybride est dotée d’une batterie de 1,2 kWh et peut rouler sur quelques kilomètres en tout électrique, auquel cas sa vitesse de pointe plafonne à 70-75 km/h. Idéal pour ne pas fâcher la maréchaussée tout en se montrant prévenant envers Dame Nature !  

 

none

Avis sur ce contenu

Ooops !

Aucun avis ou commentaire trouvé.

Vidéos

Voitures neuves

* Prix public au Maroc hors frais d'immatriculation et peinture métallisée

* Date de lancement «probable» sur le marché marocain

Photos