MERCEDES Classe B : plus séduisant que jamais - wandaloo.com - Actualité automobile Maroc

Nouveauté Maroc

MERCEDES Classe B : plus séduisant que jamais

4 juin 2019 1.489 0 15 1 | By Mehdi LAABOUDI

Habitabilité généreuse, confort royal, contenu technologique de haut vol, mais aussi allure plus sportive, châssis plus léger et ensemble moteur-boîte plus costaud. La troisième génération de la MERCEDES Classe B assortit les aptitudes du gentil monospace bien pépère à celles de la compacte dynamique.

https://www.wandaloo.com/files/2019/06/Mercedes-Classe-B-2019-Neuve-Maroc.jpg

Le 17 juin 2019. Retenez bien cette date ! Le nouveau MERCEDES Classe B débarquera ce jour-là sur le marché marocain. Alors, certes, les monospaces n’ont plus trop le vent en poupe depuis quelques années. C’est même la catégorie de véhicules qui a essuyé le plus de pertes depuis que les SUV ont pris le pouvoir.

Mais le Classe B n’a jamais été un monospace comme les autres. Et ses chiffres de ventes le prouvent !  Depuis le lancement de la génération originelle en 2005, la Classe A des familles s'est écoulée à plus de 1,5 million d'unités à travers le globe. Pas mal pour un véhicule appartenant à un segment en proie à une grande crise structurelle, vous ne trouvez pas ?  

Pour que le succès commercial se poursuive, la troisième génération du monospace à l’Etoile a subi une refonte complète. Etiré de 3 cm par rapport au modèle sortante, le nouvel opus affiche 4,42 m de long. Il est aussi un poil plus large (+1 cm) et un chouia moins haut (-4 mm). 

MERCEDES a exploré des codes esthétiques autres que ceux des monospaces !

Sur le plan esthétique, sa face avant ressemble comme deux gouttes d’eau à celle de la nouvelle Classe A. Autant dire que l’agressivité est au rendez-vous. C’est aussi le cas au niveau du profil, marqué par des porte-à-faux courts,  une ligne de ceinture abaissée et une ligne de toit plongeante, ainsi que par des jantes de 16 à 19 pouces upgradées (elles « taillent » une pointure de plus dans tous les cas). 

Selon MERCEDES, les designers du Classe B avaient pour mission de gommer le côté minivan, d’explorer des codes esthétiques autres que ceux des monospaces. On peut dire que leur mission a été dûment remplie, à plus forte raison quand le véhicule dispose de la superbe finition AMG Line, qui donne à voir des bas de caisse, un becquet et des jantes de 18 pouces du plus bel effet. 

A bord, la parenté entre la Classe B et la Classe A saute aux yeux. La double dalle numérique, constituée de deux écrans de 10,25 pouces chacun, force le respect et trahit la connectivité très au-dessus de la moyenne dont fait preuve ce véhicule. 

En effet, à l’instar des dernières productions de Stuttgart, le Classe B est doté du nouveau système multimédia MBUX (Mercedes-Benz User Experience), qui hérite d’une reconnaissance vocale très évoluée. Ainsi, diverses fonctions du véhicule peuvent être contrôlées en sollicitant l’assistant vocal d’un simple « Hey Mercedes ».

A bord, c'est l'habitacle de la MERCEDES Classe A qui est rerpris en tout point !

Avec son espace aux jambes et sa garde au toit généreux, aux places avant comme aux places arrière, sa banquette arrière coulissante et fractionnable en trois parties, gage d’une modularité de bon aloi, mais aussi son coffre assez logeable (455 litres, soit autant que son rival le plus direct, le Série 2 Active Tourer de BMW), ou encore ses nombreuses aides à la conduite, dont certaines ont été inaugurées par la sommitale Classe S, le Classe B saura plaire aux familles !

Cela dit, Mercedes n’a pas oublié pour autant les pères et les mères de famille pressés ! Bénéficiant d’un châssis plus léger et en même temps plus rigide qu’avant, d’un tarage des suspensions revu pour plus de dynamisme, le Classe B troisième du nom donne le choix entre de nombreux moteurs essence et diesel, dont certains devraient lui garantir des performances de premier plan. 

Moteurs costauds

Pour les débuts nationaux du Classe B, deux motorisations et autant de transmissions ont été retenues. Il s’agit, au rayon diesel, d’un quatre-cylindres de deux litres équipant le B 200 d et développant 150 ch et 320 Nm, bloc associé à une boîte de vitesses à double embrayage 8G-DCT inédite. 

Costaud, généreux dans l’effort, cet ensemble moteur-boîte affiche un appétit de moineau, se contentant de 4,2 l/100 km en cycle mixte. Pour sa part, l’offre essence (B 200) est constituée d’un 4-cylindres de 1.3 l de 163 ch et 250 Nm. Ce bloc travaille en bonne intelligence avec une boîte à double embrayage 7G-DCT et sirote au bas mot 1,2 l/ 100 km de plus que son « pendant » diesel.

Oubliez tout ce que vous avez toujours cru savoir sur les monospaces ! Le Classe B redéfinit le genre et se pose en alternative crédible au tout-SUV.

Tous les prix et fiches techniques sont disponibles ici »

» MERCEDES Classe B 2019

Avis sur ce contenu

Ooops !

Aucun commentaire trouvé.

Vidéos

Voitures neuves au Maroc

* Prix public relatif aux versions entrée et haut de gamme

Photos

none