MERCEDES GLC et GLC Coupé : les deux étoiles prêtes à enflammer le marché marocain - wandaloo.com - Actualité automobile Maroc

Nouveauté Maroc

MERCEDES GLC et GLC Coupé : les deux étoiles prêtes à enflammer le marché marocain

24 juillet 2019 1.188 0 23 0 | By Mehdi LAABOUDI

https://www.wandaloo.com/files/2019/07/Mercedes-GLC-2019-GLC-Coupe-2019-Neuve-Maroc.jpg

Le duo de stars de la gamme des SUV Mercedes débarque au Maroc après s’être offert un relooking intéressant, une mise à jour technologique sérieuse et une montée en gamme spectaculaire à l’occasion de son restylage de mi-vie.

C’est le SUV compact premium le plus vendu en Europe en 2018 et il jouit d’une belle cote au Maroc aussi, puisqu’il fait partie du Top 10 des best-sellers des SUV premium, tous sous-segments confondus. Il y a occupé le huitième rang au premier semestre 2019, plus précisément, mais a déjà connu des années plus clémentes, se classant notamment sixième de ce classement en 2017. C’est aussi le SUV MERCEDES le plus apprécié sur notre marché.

Autant dire que le GLC et sa variante plus chic, le GLC Coupé, disposent d’un CV spectaculaire. Et que l’arrivée des versions restylées de ces deux modèles revêt une importance majeure pour Auto Nejma, importateur exclusif de la marque à l’étoile au Maroc.

Le résultat est à la hauteur des attentes. Ce n’est pas un de ces « facelifts » qui se résument à un relooking sommaire de la face avant et à l’ajout de deux, trois babioles à bord. Sans avoir été revus de fond en comble, les deux variantes de carrosserie du GLC ont profité de leur passage sur le billard pour s’offrir une mise à jour intelligente et assez conséquente.

La face avant des GLC et GLC Coupé bénéficie des nouveaux gimmicks maison, notamment le « regard » ténébreux inauguré par le  CLS

Esthétiquement parlant, cela dit, notre duo joue la carte de l’évolution plutôt que celle de la révolution. Les modifications sont nombreuses mais ne bouleversent pas l’allure des deux SUV. C’est au niveau de la face avant que les coups de scalpel les plus profonds ont été donnés. Elle adopte dans les deux cas les derniers codes stylistiques de la marque : nouvelle calandre à lamelles, à l’esprit plus sportif, optiques plus effilés, boucliers redessinés, qui accueillent désormais des inserts chromés et des écopes d’air plus larges…

La partie arrière de cette paire de SUV est un peu plus « virile » également. Les feux sont plus fins qu’avant eux aussi et s’offrent une signature lumineuse ovoïde, tandis que la double sortie d'échappement a été très légèrement retouchée.

La révolution intérieure

A  bord, en plus d’un volant multifonction inédit et à l’esprit plus sportif qu’avant, les GLC restylés reçoivent une instrumentation numérique, à l’instar des dernières productions de la firme de Stuttgart. Mais il y a une différence de taille entre ces dernières et nos deux SUV. Ici, pas de dalle numérique d’un seul tenant, mais deux écrans désolidarisés.

L’habitacle hérite d’un écran central tactile et aux dimensions revues à la hausse et, sur les versions les plus huppées, d’une instrumentation numérique.

L’écran derrière le volant est de 5 pouces sur la version de base et de 10,25 pouces sur les versions les plus huppées. Pour sa part, l’écran central est plus grand qu’avant (7 pouces ou 10,25 pouces en fonction de la finition choisie). Il sert d’interface au nouveau système multimédia MBUX et, s’il ne change pas de forme par rapport à celui qu’embarquait la version d’avant-restylage, il est enfin devenu tactile.

Cet écran peut également être commandé vocalement (après avoir prononcé le fameux « Hey Mercedes ») et gestuellement dorénavant, mais aussi via un pavé tactile, qui remplace avantageusement l’ancien sélecteur rotatif sur la partie basse de la console centrale.

Ces updates essentiels rendent la vie à bord des GLC et GLC Coupé encore plus agréable qu’elle ne l’était avant le restylage. La qualité perçue est toujours proverbiale et l’habitabilité, comme la contenance du coffre (de 550 l à 1.600 l), sont toujours aussi généreuses.

Le choix est donné entre quatre niveaux de finition pour le GLC (GLC,  Avantgarde, AMG Line et AMG Line Plus) et un de moins pour la variante Coupé, qui fait l’impasse sur la finition de base.

Standing oblige, le contenu technologique est satisfaisant dès l’entrée de gamme (clim auto bizone, freinage actif d’urgence, détecteur de somnolence, commandes vocales Linguatronic, caméra de recul, jantes de 18 pouces, etc.). Il va sans dire, cela dit, qu’on atteint des sommets sur le haut de gamme AMG Line Plus : régulateur de vitesse actif Distronic, pack de stationnement avec caméra 360°, affichage tête haute, écran TFT de 12,3 pouces en guise d’instru et écran central de 10,25 pouces avec compatibilité Apple Carplay et Android Auto (dès la finition AMG Line), jantes en alliage de 20 pouces… 

A l’arrière, les feux et les sorties d’échappement ont été remaniés.

Un seul bloc au menu

Enfin, au rayon mécanique, tous les blocs se sont « converti » aux normes Euro 6d, mais aussi, en ce qui concerne ceux qui constituent l’offre essence, à la micro-hybridation (réseau de bord 48 V avec fonction EQ Boost).

Ce qu’il est advenu de ces moteurs essence importe peu sur notre marché, où deux versions Diesel d’un même bloc étaient commercialisées lors de la première partie de carrière des GLC et GLC Coupé sur notre marché. Il s’agissait des versions 220 d 4 Matic et 250 d 4 Matic. Aujourd’hui, pour le démarrage de la gamme marocaine du SUV compact de Mercedes, seule la première nommée figure au catalogue.

Le 4 cylindres 2.1 l turbodiesel des GLC et GLC Coupé 220 d 4 Matic développe désormais 194 chevaux, soit 24 de plus qu’avant, mais affiche une valeur de couple maxi inchangée (400 Nm). Il forme toujours un couple harmonieux avec ka boîte automatique à 9 rapports 9G-Tronic.

Le 250 d, qui disposait de 204 ch, a disparu du catalogue même en Europe, marché sur lequel a été lancée une inédite version 200 d de 163 ch et où est également commercialisé un 300 d de 245 ch. Ces motorisations pourraient fort bien débarquer sous nos latitudes dans un second temps.

La douloureuse…

La grille tarifaire du GLC débute, comme avant, à 499.000 DH, mais elle culmine désormais à 754.000 DH, ce qui représente une inflation de 85.000 DH par rapport au tarif auquel s’affichait l’ancien haut de gamme GLC 250 d 4 Matic AMG Line.

Pour sa part, le GLC Coupé s’affiche à partir de 639.000 DH (+ 40.000 DH par rapport à l’ancien prix d’attaque) et il faut aligner un chèque de 829.000 DH (+ 65.000 DH) pour partir au volant de la version la plus huppée.

La hausse des tarifs peut sembler considérable, mais il faut la mettre en perspective avec tout ce dont ont hérité les GLC et GLC Coupés à l’occasion de leur restylage.

Tous les prix et fiches techniques sont disponibles ici »

» Mercedes GLC 2020

» Mercedes GLC Coupe 2020

Avis sur ce contenu

Ooops !

Aucun commentaire trouvé.

Vidéos

Voitures neuves au Maroc

* Prix public relatif aux versions entrée et haut de gamme

Photos

none