Top 10 premium 2019 : l'activité commerciale en recul de 13,9%, triplé pour Mercedes - wandaloo.com - Actualité automobile Maroc

Marché

Top 10 premium 2019 : l'activité commerciale en recul de 13,9%, triplé pour Mercedes

7 janvier 2020 1.529 0 0 1 | By Mehdi LAABOUDI

Sale année pour le luxe à quatre roues, avec des ventes en repli de près de 14% par rapport à 2018 ! MERCEDES a vacillé comme les autres, mais l’Etoile est restée néanmoins accrochée au firmament du Top 10, où seule VOLVO, survolté, a survolé la mêlée...

https://www.wandaloo.com/files/2020/01/Mercedes-Rain.png

Flash-back : au début des années 80, je me souviens de la brutalité, de la sauvagerie, de l’inhumanité de Saïd Aouita, de ses courses entrées dans la légende, lors desquelles l’enjeu (de l’athlète et de tout un peuple) n’était pas la victoire, mais le record du monde ! Avouez que vous étiez « vénèr », « ka3i de chez Ka3i », quand le record n’était pas à la clé ! La performance mondiale de l’année ? « Saffé ? » ( :

MERCEDES-BENZ est dans ce cas de figure. En gros, il ne faut pas faire la fine bouche devant les volumes de ventes réalisés par la marque à l’Etoile en 2019.   

Surtout que tous ses concurrents ont trinqué en 2019. C’est bien simple : au sein du Top 10 premium, seule VOLVO n’est pas dans le rouge !

Malgré une baisse de son activité commerciale de l’ordre de 8,9% par rapport à 2018, MERCEDES a bouclé une belle année 2019. Dans un marché premium qui a reculé brutalement (-13,9%), elle a consolidé sa part de marché (PDM), la chute de ses ventes ayant été moins abrupte (différentiel de 5 points), ainsi que sa place de leader.

En même temps, hormis PORSCHE, onzième l’année dernière et dixième cette année, au détriment de MINI, toute la fournée 2019 du Top 10 premium a gardé la même position que l’année dernière.

Le classement des ventes (  TOP 10 ) des véhicules Premium au Maroc au terme de l'année 2019

MERCEDES, solide leader

Mais revenons à nos moutons, ou plutôt à l’Etoile (du berger) : avec une PDM de 21,2% (contre 20% en 2018), la marque souabe est plus que jamais le phénix des hôtes de ces bois (précieux).

En s’adjugeant pour la troisième fois consécutive le statut de marque premium favorite des Marocains, elle réalise même une sorte de Grand Chelem ! Les amateurs de sport automobile feront sans doute le parallèle avec l’écurie Mercedes AMG Petronas Motorsport, qui fracasse tout en Formule 1 depuis 2014…  

Avec 2.599 immatriculations, contre 2.712 en 2018, BMW a également été moins impacté que d’autres, ses ventes ne reculant que de 4,2%. Abstraction faite de VOLVO, c’est la perf’ la commerciale la plus honorable du Top 10. Cela permet à la marque munichoise de gagner 2 points de PDM en un an pour atteindre 19,5%.

Des hauts et des bas

«Wie üblich» (« comme d’habitude » dans la langue de Herbert Diess, président du directoire du Groupe Volkswagen), le podium est 100% allemand puisque c’est AUDI qui le ferme, quand bien même le recul de ses ventes (-14,7%) a été légèrement plus spectaculaire que celui du marché premium.

Avec 2.195 ventes, contre 2.572 un an auparavant, la marque aux Anneaux a capté une PDM de 16,4%, en régression de 0,2 point. Il n’en demeure pas moins que cette année d’apparence morose a permis à AUDI de distancer son poursuivant direct, LAND ROVER, qui a écoulé 1.709 exemplaires en 2019.

A mettre en perspective avec les 2.483 ventes réalisées un an plus tôt (-31,2%), performance qui avait alors permis à Coventry de coller aux basques d’Ingolstadt. A la décharge de LAND ROVER, son année 2018 avait été exceptionnelle. Les lendemains de grand festin sont souvent difficiles... De plus, la marque british a quand même fini l'année leader du segment SUV premium, ce qui n'est pas si mal, vous en conviendrez ! 

Cinquième du classement premium, JEEP est désormais à portée de fusil de la quatrième position (ne voyez là aucune allusion aux origines martiales des deux marques concernées), à la faveur d’une année plus clémente que celle de la plupart des « players » (1.512 ventes, soit -4,8 %, ce qui représente une carence de 76 unités seulement par rapport à 2018).

VOLVO signe une perf de haut vol

On en arrive à la sixième position, occupée par VOLVO. La crise ? Quelle crise ? A l’issue de cette « annus horribilis » (pour les acteurs du premium plus que pour les généralistes), tous les signaux sont au vert pour la marque suédoise.

Ses ventes ont grimpé un tout petit chouia (mais tout est bon à prendre par ces temps !), passant de 1.034 unités en 2018 à 1.041 unités. 7 exemplaires de mieux. Cela représente près de 0,7% de croissance. Quant à la PDM, c’est plus d’un point que gratte Volvo, qui a capté 7,8% du marché premium, contre 6,7% lors de l’exercice antérieur.     

ALFA ROMEO n’a pas été logé à la même enseigne - mais alors là, pas du tout. La marque au Biscione a signé la contre-performance la plus préoccupante du marché premium (-37,8%), perdant ainsi 1,6 point de PDM, à 4,2%.

JAGUAR se classe huitième et est à peine mieux loti (-29%), tandis que le repli des ventes de DS, neuvième, est quasi « synchrone » avec celui du marché (-13,3%).

Top 10 +2 : LEXUS à bride abattue

Comme évoqué plus haut, PORSCHE s’invite dans le Top 10, qu’elle avait quitté en 2018 à cause de la disparition de motorisations Diesel sous le capot de ses modèles. Sa PDM progresse un brin (1,1%, contre 1% en 2018) et ses ventes ne reculent que de 7,4%.

A noter qu’il y a une « vie » hors du Top 10, que le -37,8% de MINI lui a coûté sa place sur le podium et que LEXUS, douzième et dernière marque premium répertoriée sur notre marché, a vu, à l’inverse, ses ventes progresser de manière remarquable (+47,8%), ce qui lui a permis de doubler sa PDM, qui s’est établie à 0,8% en 2019.    

Avis sur ce contenu

Ooops !

Aucun commentaire trouvé.

Vidéos

Voitures neuves au Maroc

* Prix public relatif aux versions entrée et haut de gamme

Photos

none