OPEL Mokka II : Tout nouveau, tout beau ! - wandaloo.com - Actualité automobile Maroc

Nouveauté mondiale

OPEL Mokka II : Tout nouveau, tout beau !

24 juin 2020 1.769 0 0 1 | By Mehdi LAABOUDI

Oubliez tout ce que vous croyez savoir sur l’OPEL Mokka ! La deuxième génération de ce SUV urbain inaugure le nouveau langage stylistique de la marque au Blitz et s’offre une version 100% électrique, marquant une rupture nette avec celle qu’elle remplace.

https://www.wandaloo.com/files/2020/06/OPEL-MOKKA-SUV-URBAIN-REVEAL-VARIANTE-ELECTRIQUE-LANCEMENT.jpg

C’est le deuxième modèle d’OPEL développé intégralement sous pavillon PSA après la Corsa, dévoilée l’année dernière et qui étrennait au sein de la marque allemande la plateforme CMP du groupe français.

Spin-off de cette dernière, le Mokka deuxième du nom reprend logiquement ladite base roulante. Mais, cette fois, OPEL a eu les coudées franches pour la conception de son crossover urbain et davantage de temps qu'elle n'en avait eu pour sa citadine. Cela se lit sur les lignes du Mokka comme sur un livre ouvert, ou plutôt comme dans un marc de café (à condition d'être médium, évidemment) !

Séduisant en diable, le Mokka II inaugure les nouveaux codes cosmétiques de la marque au Blitz, le style « Vizor », préfiguré en 2018 par le concept-car GT X Experimental.

Avec ses arêtes vives, ses extrémités qui semblent avoir été taillées à la serpe, son capot césuré par une grosse veine, ou encore sa calandre horizontale solidaire de ses optiques LED avant (à diodes matricielles en option), formant un élégant ensemble monobloc,mis « sous verre » et tout de chrome ourlé, le Mokka « new look » s’offre une dégaine futuriste, audacieuse, « fun ». Une dégaine qui devrait faire forte impression chez les jeunes (et ceux qui ont sur le rester). Sa couleur de présentation bicolore - noir et « granny » - aussi, soit dit en passant.

Table rase du passé

« Le nouveau Mokka est un véhicule sur lequel on se retourne, et il va changer la façon dont on perçoit notre marque », s’est félicité Michael Lohscheller, boss de la firme de Rüsselsheim, à l’occasion du « reveal » de ce modèle.

C’est sûr que le nouveau venu marque une franche (r)évolution par rapport à la génération originelle, au Mokka X ! Abstraction faite de quelques détails rappelant des modèles passés et actuels de la marque (signature lumineuse « ailée », gouttière de pavillon et montant C chromés…), rien n’est plus comme avant !

Comme si l’ablation du « suff-X » (le suffixe « X ») ne lui suffisait pas, le Mokka II a aussi eu droit à un nouveau lettrage de son patronyme, plus grand et placé dorénavant au centre du hayon, de même qu’il a hérité d’un logo OPEL remanié, le nom de la marque étant désormais disposé en contrebas de l’éclair.

Au rayon changements toujours, le Mokka présente un gabarit plus menu que celui de « feu » le Mokka X. Il rend plus de douze centimètres en longueur à ce dernier et affiche désormais 4,15 m de long. C’est six centimètres de moins que le Crossland X, qui faisait jusqu’alors figure de petit frère.

N’ayez crainte, cela dit : le Mokka n’a pas régressé en matière d’habitabilité. Ce sont les porte-à-faux avant et arrière qui ont été raccourcis. L’empattement s’offre même le luxe de progresser de deux petits millimètres d’une génération à l’autre.

Ambiance cossue à bord du très technophile Mokka II, qui s\'offre une dalle numérique englobant deux écrans, baptisée Pure Panel.

Beauté intérieure

En fait, la seule victime collatérale de la « décroissance » du Mokka est le volume de chargement du coffre (350 l, soit un recul de 6 petits litres). Il n’y a pas de quoi crier au drame, d’autant qu’à bord, c’est le jour et la nuit par rapport au Mokka X !   

Le nouvel opus s’offre une présentation intérieure furieusement dans le vent et beaucoup plus cossue que celle de la première génération. La planche de bord accueille deux écrans en enfilade, façon Merco. Baptisé « Pure Panel », ce panneau numérique est composé d’une instrumentation numérique de 12 pouces et d’un écran tactile central de 7 à 10 pouces (en fonction de la finition choisie).

Connectivité nec plus ultra et arsenal d’aides à la conduite impressionnant sont au programme de cette « new gen ». Citons rapidement le régulateur de vitesse intelligent ou l’assistant de maintien actif dans la voie pour revenir sur la technologie de feux matriciels IntelliLux LED, abordée en coup de vent plus haut et qui mérite qu’on s’y appesantisse, ne serait-ce que parce qu’elle est généralement proposée sur des véhicules plus huppés.

Composée de 14 agglomérations de LED pilotées indépendamment, cette technologie permet d’éviter l’éblouissement de l’environnement du conducteur, tout en lui assurant une visibilité optimale.

Seule la variante 100% électrique Mokka-e du SUV urbain allemand sera commercialisée dans un premier temps.

Le Mokka-e en éclaireur

A son lancement, le nouveau SUV urbain au Blitz ne sera proposé que dans sa variante 100% électrique Mokka-e, clone technique de la Corsa-e (ainsi que de la e-208 et du DS 3 Crossback E-Tense).

On retrouve donc l’électromoteur de 136 ch et de 260 Nm, la batterie de 50 kWh à l’autonomie confortable (322 km pour le Mokka), ou encore le mode de « recharge rapide » (80 % de la batterie remplie en l’espace de 30 minutes seulement).

D’autres variantes, thermiques, celles-là, essence et Diesel, viendront étoffer le catalogue assez rapidement. Le Mokka-e, dont les tarifs et les finitions n’ont pas encore été dévoilés, sera disponible à la commande dès la fin de l’été. Les premières livraisons sont prévues début 2021.

none

Avis sur ce contenu

Ooops !

Aucun avis ou commentaire trouvé.

Vidéos

Voitures neuves

* Prix public au Maroc hors frais d'immatriculation et peinture métallisée

* Date de lancement «probable» sur le marché marocain

Photos