La version restylée de l’AUDI Q5 2021 prend de l’avance - wandaloo.com - Actualité automobile Maroc

Nouveauté mondiale

La version restylée de l’AUDI Q5 2021 prend de l’avance

30 juin 2020 3.415 0 18 1 | By Mehdi LAABOUDI

L’AUDI Q5 II s’offre un restylage de mi-vie trois ans à peine après sa sortie. Et il ne s’agit pas d’un époussetage à la six-quatre-deux ! Il a eu droit à une cure de jouvence de premier ordre et recevra, dans un second temps, une variante Sportback (SUV Coupé) en renfort !

https://www.wandaloo.com/files/2020/06/AUDI-Q5-RESTYLAGE-SUV-COMPACT-REVEAL-DIGITAL.jpg

Lancée en 2008, la première génération du Q5 a passé le relais en 2017 à un deuxième opus qui a pu mesurer, au cours de la première partie de sa carrière, le poids de l’héritage qui lui a été légué.

En effet, alors que le Q5 originel a été le best-seller d’AUDI de longues années durant - période au cours de laquelle il a également joui du statut de SUV compact premium le plus vendu en Europe, au Maroc et sur un paquet d’autres marchés -, son remplaçant affiche des temps de passage un peu moins emballants.

A sa décharge, la concurrence qui règne aujourd’hui au sein du segment du Q5 est beaucoup plus féroce qu’avant. Et c’est vraisemblablement pour ces deux raisons (des chiffres de ventes moins reluisants et une rivalité exacerbée) que la firme aux Anneaux a fait passer prématurément son SUV compact par la case restylage.

Au programme : refonte esthétique profonde et gros upgrade technologique. L’époque où AUDI faisait évoluer parcimonieusement ses modèles semble révolue, à en juger par les derniers lancements de la marque aux Anneaux (A6, Q3, A3, Q7 Ph.2, A5 Ph.2, etc.).     

Le Q5 « facelift » s’offre une proue largement remodelée. Elle accueille une calandre Singleframe qui ne monte pas aussi haut qu’avant puisque désolidarisée du capot (et des optiques, soit dit en passant). Du reste, elle s’offre des grilles et un cadre plus fins, tandis que sur la finition S Line, c’est un maillage en nid d’abeilles qui habille la calandre.

(C)Anneaux(nissime)

Ajoutez à cela des feux redessinés et à la signature lumineuse inédite, mais aussi un bouclier avant qui a vu ses écopes d’air évoluer, et vous obtenez un faciès plus racé.

Au niveau du profil, ce sont les nouveaux bas de caisse creusés qui captivent la rétine. Enfin, la poupe de la Ph.2 est reconnaissable aux extracteurs d’air qui « épaulent » désormais un diffuseur légèrement remanié, à la fine baguette chromée reliant les feux arrière, mais surtout à ces derniers, dotés d’une nouvelle signature lumineuse. Alors que leurs « comparses » à l’avant sont équipés de série de LED et sont disponibles en option avec des diodes matricielles, ils étrennent, pour leur part, la technologie OLED (diodes organiques).

AUDI précise qu’avant son Q5, jamais voiture de série n’a pu se prévaloir de disposer de feux arrière embarquant de telles diodes, qui permettent d'offrir un éclairage plus homogène, de même qu’un véritable spectacle au verrouillage comme au déverrouillage du véhicule. Ils font, surtout, appel à des capteurs de proximité pour, à titre d’exemple, garantir un éclairage plus intense à l’approche d’un véhicule.

Le Q5 restylé s\'offre des feux arrière OLED bluffants ! Une variante Sportback inédite (SUV Coupé) viendra l\'épauler en 2021.

Il creuse « l’avance par la technologie »

Parfois, le marketeurs sont plus fiables que les « arracheurs de dents ». « L’avance par la technologie » est la signature du constructeur allemand et force est de constater qu’en matière de technologie… d’éclairage, ladite avance a été accentuée ces dernières années.

Les feux matriciels, c’est AUDI ! Mais la marque a aussi remis au goût du jour les clignotants à défilement (inventés par CITROËN au cours de l’ère pré-LED).  

Pour clore la présentation extérieure du Q5 restylé, sachez que deux nouvelles teintes de carrosserie viennent étoffer le nuancier : District Green (la couleur de lancement, des photos illustrant le présent article) et Ultra Blue.

Les changements sont légion à bord également. On note l’apparition du nouveau système multimédia MIB3, doté d’un écran central de 10,1 pouces qu’Ingolstadt présente comme étant « tactile multipoint ». Traduisez : RIP la molette rotative MMI, remplacée, au niveau de la console centrale, par un petit espace de rangement. Tout se gère dorénavant depuis l’écran.

D’autres retouches, moins spectaculaires, ont été apportes à cet habitacle (revêtements et inserts inédits), mais c’est véritablement en matière de technologie embarquée que les progrès sont les plus notables.

Désormais, le Q5 est en mesure d’enregistrer six profils d’utilisateurs, offrant à chacun d’entre eux la possibilité de prédéfinir une multitude de paramètres (intensité de la clim, position des sièges et de la colonne de direction, réglages du GPS, etc.), pour une expérience de vie à bord et de conduite à la carte.

A bord, la principale nouveauté, c\'est l\'apparition d\'un système multimédia faisant l\'impasse sur la molette MMI.

TDI plus vertueux

Le SUV compact bavarois sera proposé à son lancement avec un quatre-cylindres 2.0 l de 204 ch (40 TDI), bloc qui devrait faire l’unanimité sur un marché fortement diésélisé comme le nôtre.  

Archi-connu, il a profité néanmoins d’une mise à jour sérieuse, doté qu’il est d’une hybridation légère 12V, ainsi que d'un nouveau système de filtration à l'échappement et d’une double injection d'Ablue « Twindosing ». Un dispositif qui permet d’améliorer de manière remarquable l’efficience énergétique de cette motorisation.

La consommation recule au moins autant que la mortalité due au coronavirus dans notre pays… Le 2.0 TDI sirote un litre de moins qu’avant (5,4 l/100 km) et se montre beaucoup plus respectueux à l’endroit de Dame Nature.

Deux variantes de ce bloc, mais aussi un 3.0 TDI plus noble, comptant deux cylindres en rab, viendront garnir le catalogue dans un second temps.

D’autres renforts, comme le 2.0 TFSI essence, qui sera décliné en deux niveaux de puissance, et les variantes hybrides rechargeables 50 TFSI et 55 TFSI, sont également prévus.

Au rayon nouveautés toujours, le Q5 Ph. 2 donne le choix entre trois finitions : Base, Design Selection et, last but not least, la très sportive et, par ailleurs, méchamment optionnée S Line.

Nouvelle variante Sportback 

Cela dit, le plus gros changement est à venir :  comme le Q3 avant lui, le Q5 verra sa gamme s'enrichir d'une variante de carrosserie Sportback en 2021. L’atout charme que représente ce futur SUV Coupé pourrait permettre au Q5 II d’embrasser enfin une carrière aussi brillante que celle qu’aura connu la génération originelle.

AUDI annonce que les carnets de commande du Q5 restylé seront noircis dès le mois de juillet, pour une commercialisation cet automne. En Allemagne, les tarifs ont subi une légère inflation. Il devrait en être de même sous nos latitudes, ce qui n’a rien d’un scandale. Ce joli coup de jeune permet au Q5 de rester dans le coup !

» AUDI Q5 2021

none

Avis sur ce contenu

Ooops !

Aucun avis ou commentaire trouvé.

Vidéos

Voitures neuves

* Prix public au Maroc hors frais d'immatriculation et peinture métallisée

* Date de lancement «probable» sur le marché marocain

Photos