BMW sort l’artillerie lourde avec le M2 CS - wandaloo.com - Actualité automobile Maroc

Avant-première

BMW sort l’artillerie lourde avec le M2 CS

5 novembre 2019 393 0 0 0 | By Mehdi LAABOUDI

https://www.wandaloo.com/files/2019/11/BMW-M2-CS-SPORTIVE-SERIE-LIMITEE.jpg

Pour fêter dignement le départ à la retraite de sa Série 2, BMW a dévoilé le M2 CS, série limitée à 2.200 exemplaires, plus radicale que la M2 et la M2 Competition, qui n’ont pourtant pas la réputation d’être des enfants de chœur ! La meilleure des M actuelles ?  

Les BMW M2 et M2 Competition sont des sportives accomplies avec leur six-cylindres en ligne 3.0 l suralimenté, qui développe 370 ch sous le capot de la première et 410 ch sous celui de la seconde, leur répartition des masses idéale, leur autobloquant, leurs roues arrière joueuses, leur look bestial…

Mais BMW et son département sportif Motorsport en avaient gardé un peu sous le pied. En effet, la firme à l’Hélice vient d’offrir à la première génération de la Série 2 une superbe sortie de scène - alors que circulent déjà les premières infos concernant sa remplaçante.  

Un chant du cygne nommé M2 CS ! Une tuerie ! Esthétiquement, le nouveau capot, qui présente une large fente chaperonnée par deux sillons, et les nouvelles jantes concaves, mais aussi les nombreuses pièces de carbone exclusives, notamment le pavillon, le splitter avant et le becquet de malle, sont de toute beauté.

Mais la fonction de ce body-kit est plus importante : ces pièces rapportées permettent en effet d’améliorer l’aéro du véhicule et d’alléger son poids. Toutefois, le détail des gains dans ces deux domaines n’a pas été révélé.  

A bord, les poignées de portes en carbone et le logo CS sur la planche de bord retiennent évidemment l’attention. Mais c’est l’orgie d’Alcantara qui marque le plus les esprits. Les sièges en sont recouverts (et le spectacle qu’ils offrent avec leur surpiqûres rouges est emballant). C’est également le cas du volant, du frein à main et du tunnel central.

En résumé, cette M2 CS a la gueule de l’emploi. Parce que sous le capot, BMW a fait du « sale » : le plus petit et, surtout, le plus léger Coupé de la marque envoie en effet la « bagatelle » de 450 ch et 550 Nm aux seules roues arrière, via une boîte manuelle à six rapports !

Une recette à l’ancienne, « old school », qui promet beaucoup de goût et un plaisir de conduire authentique.

En matière de « comptabilité », la M4 F82 (431 ch) est battue et sa variante Competition égalée. Seule la déclinaison la plus énervée de la grande sœur, la M4 CS (460 ch), parvient, d’un rien, à faire respecter la logique de gamme.

Et encore ! Parce qu’elle affiche 1.545 kg sur la balance, soit 110 kg de moins que la M4 Competition, la M2 du même nom présente un meilleur rapport poids-puissance. Un rapport de forces qui devrait être conservé entre les deux versions CS.  

Ceci étant dit, la cible de cette M2 CS est bien évidemment la Mercedes-AMG CLA 45 S, dont le quatre-cylindres biturbo développe 421 ch. Battue en matière de puissance pure, la sportive à l’Etoile devrait l’être également en termes de plaisir de conduire puisqu’elle utilise une recette radicalement différente en s’appuyant sur ses quatre roues motrices et sur sa boîte à double embrayage à 8 rapports.

Plaisirs authentiques

Côté performances, Munich annonce un 0 à 100 km/h accompli en 4 secondes. La Mercedes fait aussi bien grâce à sa transmission intégrale. Cela dit, la M2 CS s’acquitte de cet exercice encore plus rapidement avec la boîte à double embrayage à 7 rapports optionnelle (3,8 s).

Sacrifier la boîte méca’, de plus en plus rare sur les sportives de nos jours, pour grappiller quelques dixièmes de secondes sur les accélérations et les reprises, n’est pas du genre des puristes.  

Forte de la suspension adaptative M et de l'échappement sport, cette M2 CS devrait en remontrer à bien des sportives en matière de tenue de route et de vocalises !

Selon toute vraisemblance, les 2.200 exemplaires prévus devraient s’arracher comme des petits pains, quand bien même ses tarifs sont plus salés que la mer Morte : 99.800 euros. Pas si cher, tout bien pesé. On parle quand même de l'une, sinon de la meilleure des M. La plus pure, en tout cas. 

 

Avis sur ce contenu

Ooops !

Aucun commentaire trouvé.

Vidéos

Voitures neuves au Maroc

* Prix public relatif aux versions entrée et haut de gamme

Photos

none