Nomination du Marocain Mohamed Bachiri au poste de directeur général de l’usine RENAULT de Tanger - wandaloo.com - Actualité automobile Maroc

Actu. nationale

Nomination du Marocain Mohamed Bachiri au poste de directeur général de l’usine RENAULT de Tanger

13 octobre 2020 639 0 0 0 | By Mehdi LAABOUDI

https://www.wandaloo.com/files/2020/10/Mohamed-Bachiri-Directeur-General-Usine-RENAULT-Tanger-Maroc-2020.jpg

DG de l’usine RENAULT de Casablanca depuis 2015, Mohamed Bachiri prend du grade. Il a été nommé DG de l’autre usine marocaine du groupe, celle de Tanger ; le « gros morceau », autrement dit ! Il prendra ses nouvelles fonctions le 1er novembre prochain.

Après plus de 5 ans de bons et loyaux services en tant que DG de l’usine RENAULT de Tanger, Jean-François Gal a été appelé à de nouveaux défis.

Il sera remplacé par un « insider » (à double titre), Mohamed Bachiri, qui est aux commandes, depuis 2015, de SOMACA, l’unité industrielle casablancaise de la firme au Losange et qui, après avoir été président intérimaire de la CGEM en 2019, est, depuis 2020, vice-président de cette organisation patronale.

Bachiri prendra officiellement ses nouvelles fonctions le 1er novembre prochain. Décoré du Wissam du mérite national de l’ordre d’officier par Sa Majesté Le Roi Mohammed VI en 2012 et titulaire, depuis 2019, de l’insigne de chevalier de la légion d’honneur de la république française, ce diplômé de l’école supérieure de commerce de Paris (Sup de Co Paris) a intégré le Groupe Renault en 2006.

Il y a été nommé directeur des ressources humaines en 2009 et a été le premier Marocain à avoir été mobilisé sur le projet pharaonien de l’Usine Renault de Tanger, plus grande unité industrielle en Afrique.

A l’époque, Bachiri a permis de « réunir » le capital humain. C’est sous ses ordres qu’ont été recrutés et formés les 5.000 employés « historiques » de l’usine RENAULT de Tanger, qui, pour rappel, a été inaugurée en 2012.

De grandes responsabilités

Plus grande usine automobile de la rive sud de la Méditerranée grâce à une capacité de production annuelle de 340.000 véhicules, l’usine de Melloussa est une locomotive de l’économie marocaine. C’est aussi un modèle en matière d’impact environnemental, en sa qualité de premier site industriel du groupe français à avoir été conçu pour être « carbone neutre ».

L’une de ses premières missions de Mohamed Bachiri aux manettes de cette usine sera de veiller au bon démarrage des lignes d’assemblage de la troisième génération des DACIA Sandero et Sandero Stepway.    

  

 

none

Avis sur ce contenu

Ooops !

Aucun avis ou commentaire trouvé.

Vidéos

Voitures neuves

* Prix public au Maroc hors frais d'immatriculation et peinture métallisée

* Date de lancement «probable» sur le marché marocain

Photos

Motos neuves

* Prix de vente public au Maroc