Les ventes de véhicules neufs au Maroc ont chuté de 33,4% (seulement) en juin 2020 - wandaloo.com - Actualité automobile Maroc

Marché

Les ventes de véhicules neufs au Maroc ont chuté de 33,4% (seulement) en juin 2020

9 juillet 2020 1.985 0 0 0 | By Mehdi LAABOUDI

https://www.wandaloo.com/files/2020/07/VENTE-MARCHE-AUTOMOBILE-MAROC-JUIN-2020-AIVAM.jpg

L’hémorragie se poursuit au niveau du marché automobile. Il y a, cela dit, des raisons d’espérer. Au cours du mois de juin, la dégringolade a été moins vertigineuse que lors des trois derniers mois, le marché ne reculant « que » de 33,45%. Les prémices d’une reprise ?

Conséquence de la crise sanitaire, l’affaissement des ventes de véhicules neufs au Maroc s’est poursuivi en juin. Malgré la levée du confinement, le retour à un semblant de vie normale et les efforts des acteurs du marché du neuf, qui ont concocté diverses promos et proposé, quasiment à l’unisson, un crédit avec report des mensualités à janvier 2021, les volumes de ventes se sont contractés par rapport à juin 2019.

Les marques présentes sur notre marché ont écoulé 9.651 exemplaires à l’issue du dernier mois du premier semestre. Cela représente une baisse de 33,4% en glissement annuel.

Pas de quoi sabler ne serait-ce que du mousseux, certes. Cela dit, cette contre-performance doit être mise en perspective avec celles ayant été enregistrées ces derniers mois : -61,66% en mars, -86,32% en avril et -82,7% en mai. Disons que les ventes sont passées du grenat au rouge vif ! Si tout n’est pas pour le mieux dans le meilleur des mondes, il semblerait que le marché soit sur la voie de la guérison.   A mi-parcours - au cumul des ventes depuis le 1er janvier -, le repli est de l’ordre de 43,3%, les livraisons ayant atteint (péniblement) 45.774 unités.    

La moisson des parts de marché du neuf au Maroc à fin juin 2020.

Au sein du segment VP (véhicules particuliers), 39.840 unités ont trouvé preneurs au cours de six premiers mois de l’année, soit une baisse de 45,1% en glissement annuel. Avec 5.934 immatriculations, le segment VUL (véhicules utilitaires légers) s’en sort avec un peu moins de dégâts (-27,9%).

DACIA creuse l’écart en tête

Parce que même ce satané virus qu’est le Covid-19 n’y peut rien, DACIA conserve la tête du classement des ventes par marques. Mieux, elle creuse l’écart avec la cousine RENAULT, malgré un recul de ses ventes de l’ordre de 39,1% (12.149 unités écoulées). En 2020, les modèles au Losange se sont vendus deux fois moins bien qu’en 2019 (5.002 immatriculations, soit -55,5%). Cela n’empêche pas les « poulains » du groupe RENAULT de capter, à eux deux, une part de marché maousse de 47,6% !

PEUGEOT occupe pour sa part la troisième position, avec 2.878 immatriculations, en repli de 47,6%, tandis que HYUNDAI n’est pas loin (2.702 unités vendues) et a vu ses ventes réagir de la même manière (-47,4%).

VOLKSWAGEN ferme le Top 5 et creuse l’écart par rapport à CITROËN, sixième, à la faveur d’une chute des ventes moins abrupte (2.596 immatriculations et -39,4% pour la marque allemande, contre 2.133 ventes et -47,9% pour sa rivale d’outre-Rhin).

Le classement des ventes de véhicules particuliers par marque au Maroc au terme du mois de juin 2020.

OPEL « asymptomatique » !

FIAT est septième, avec 1.556 ventes et une déflation de 47,1% par rapport au premier semestre 2019, quand OPEL occupe le huitième rang. Il y a lieu de signaler que la marque allemande est le seul membre du Top 10 à pouvoir se prévaloir d’afficher un accroissement de ses ventes (+5,9%) par rapport à la première moitié de l’année précédente. Un éclair dans la nuit !

Neuvième, TOYOTA a procédé à 1.081 immatriculations depuis le début de l’année, voyant son business rétrécir de moitié par rapport à l’année dernière à la même période (-50,7%). C’est aussi le cas de FORD, dixième de ce classement avec 940 ventes réalisées au cours du premier semestre de 2020, ce qui représente une régression des volumes de 50,5%.

Les cadors du premium plongent aussi

La crise n’épargne pas le segment premium et notamment ses locomotives allemandes. MERCEDES demeure en tête avec 716 véhicules écoulés depuis le début de l’année, mais ses ventes se sont affaissées ce semestre de 45,1% par rapport à la même période en 2019.

BMW n’en a pas profité pour prendre « l’aspiration » puisque ses volumes chutent plus lourdement (604 unités, soit -54,7%). Quant au dernier membre du « Big Three » allemand, AUDI, ses commerciaux ont réussi à soulager les stocks de 480 unités, ce qui représente un recul de 50,2%.

Autant dire qu’on est encore très loin de la relance tant espérée. De toute façon, même si celle-ci arrive vite, il ne faudra pas espérer monts et merveilles cette année. Que la contraction soit réduite d'ici fin décembre à sa portion congrue serait déjà une excellente chose !  

Le classement des ventes des marques premium au Maroc au terme du mois de juin 2020.

none

Avis sur ce contenu

Ooops !

Aucun avis ou commentaire trouvé.

Vidéos

Voitures neuves

* Prix public au Maroc hors frais d'immatriculation et peinture métallisée

* Date de lancement «probable» sur le marché marocain

Photos