PORSCHE poursuit le déploiement de la gamme 911 Type 992 avec la révélation de la Targa ! - wandaloo.com

PORSCHE poursuit le déploiement de la gamme 911 Type 992 avec la révélation de la Targa ! - wandaloo.com - Actualité automobile Maroc

Première mondiale

PORSCHE poursuit le déploiement de la gamme 911 Type 992 avec la révélation de la Targa !

18 mai 2020 821 0 0 1 | By Mehdi LAABOUDI

Après avoir dévoilé la berlinette 911 Type 992 en novembre 2018 au salon de Los Angeles, puis, quatre mois plus tard, au salon de Genève, la variante cabriolet, PORSCHE lève aujourd’hui le voile sur la voluptueuse Targa. Deux versions sont disponibles : la S de 385 ch et la 4S de 450 ch !

https://www.wandaloo.com/files/2020/05/PORSCHE-911-TARGA-4-ET-4S-TYPE-992-NOUVEAUTE-DECLINAISON-CARROSSERIE-1.jpg

Une troisième déclinaison de carrosserie de la 911 Type 992 vient de voir le jour ! Il s’agit de la Targa, variante historique apparue pour la première fois en 1965, soit deux ans à peine après l’avènement de la première des 911 et dix-sept ans avant le lancement du cabriolet.

 Aujourd’hui, cela dit, l’ordre de présentation a été modifié. Le cabriolet est révélé dans la foulée de la berlinette et la Targa n’effectue son entrée au catalogue que dans un second temps. Ainsi, la 911 cab’ Type 992 a vu le jour quatre mois après le coupé et un peu plus d’un an avant la Targa.   

Zuffenhausen est resté fidèle à la recette de base : arceau au traitement alu, bulle de verre et mini-capote souple rétractable commandée électriquement (19 secondes sont nécessaires pour la mettre en place ou la ranger) sont au programme de cette « semi-découvrable ».

C’est la seule véritable spécificité de cette variante. Car, pour le reste, cette Targa reprend les codes esthétiques introduits par le coupé et le cab’ Type 992, notamment la bande lumineuse reliant les feux arrière, le troisième feu stop bicéphale, ou encore les ailes avant élargies de 45 millimètres par rapport à la génération précédente de la 911 (Type 991).

La Targa, c\'est un arceau au traitement alu, une bulle de verre et une mini-capote souple rétractable à commande électrique.

Sprinteuse émérite

Même son de cloche à bord ! La présentation intérieure est la copie carbone de celle de la berlinette et du cabriolet : superbe écran tactile de 10,9 pouces, disparition de la plupart des boutons sur la console centrale (le traitement acnéique a porté ses fruits), instrumentation presqu’intégralement numérique, disposant de quatre cadrans digitaux et d’un compte-tours central analogique…

Proposée dans un premier temps en version 4 et 4S, la Targa dispose de quatre roues motrices et embarque un six-cylindres à plat développant respectivement 385 ch et 450 ch. Couplés de série à une boîte robotisée à double embrayage à 8 rapports - la Targa 4S peut travailler de concert avec une boîte manuelle 7 rapports, cela dit -, ces blocs font des étincelles.

Lorsqu’elle est équipée du Pack Sport Chrono, la Targa 4 peut atteindre une Vmax de 289 km/h et atomiser le 0 à 100 km/h en 4,2 secondes, ce qui, vous en conviendrez, est déjà assez stratosphérique. Pour sa part, la Targa 4S affiche une vitesse de pointe supérieure de 15 unités ce qui lui permet de franchir le seuil symbolique des 300 km/h (304 km/h, pour être plus précis). Elle descend aussi sous la barre des 4 secondes dans l’exercice du 0 à 100 km/h (3,6 s).

Parmi toutes les déclinaisons de carrosserie de la 911 Type 992, c\'est la Targa qui s\'offre le profil le plus spectaculaire !

Démonstration technologique

Au rayon équipements, les Targa 4 et 4S disposent de série de la suspension adaptative PASM, tandis que seule la 4S compte le Porsche Torque Vectoring Plus dans sa dotation de série. Ce système qui agit sur les freins et sur le blocage du différentiel arrière est disponible en option sur la Targa 4.

Autres prérogatives de la 4S, à condition de les retenir en option : les roues arrière directrices et le PDCC (Porsche Dynamic Chassis Control), système de stabilisation active du roulis.

Evidemment, de tels choix grèveront les tarifs de la Targa, qui sont déjà bien assez coquets. En effet, la Targa 4 débute à 130.655 euros (un peu plus d’1,5 million de dirhams), quand il faut compter un minimum de 146.255 euros (près d’1,7 million de dirhams) pour repartir au volant de la Targa 4S.

 

Avis sur ce contenu

Ooops !

Aucun commentaire trouvé.

Vidéos

Voitures neuves au Maroc

* Prix public relatif aux versions entrée et haut de gamme

Photos

none