RENAULT envisagerait sérieusement de ne pas donner d’héritière à la Mégane IV - wandaloo.com - Actualité automobile Maroc

Actu. internationale

RENAULT envisagerait sérieusement de ne pas donner d’héritière à la Mégane IV

28 avril 2020 1.693 0 0 0 | By Mehdi Laaboudi

https://www.wandaloo.com/files/2020/04/RENAULT-MEGANE-COMPACTE-DERNIERE-GENERATION.jpg

Selon le site british Autoexpress, la RENAULT Mégane IV pourrait fort bien être la dernière de sa lignée ! Une « extinction de race » due essentiellement à des chiffres de ventes en chute libre et à la volonté de la firme au Losange de se focaliser sur les véhicules électriques !

Avec plus de 7 millions d’exemplaires vendus dans le monde depuis les débuts de la première génération en 1995, la Mégane est, en compagnie de la « superstar » Clio, la tête de gondole de la gamme RENAULT. 

Lancée en 2016 et restylée dernièrement (la Phase 2 devait être la sensation du stand de la marque lors de l’édition 2020 du salon de Genève, annulée comme vous le savez), la quatrième génération de la berline compacte française a été saluée pour son design.

Tradition maison oblige, elle a aussi fait parler d’elle sur le Nürburgring, habituel juge de paix des sportives. La Mégane R.S. Trophy R y a récupéré en 2019 la couronne ô combien convoitée de la compacte de série la plus rapide sur un tour de la Nordschleife ! Un statut dont ont pu jouir les aînées Mégane II RS et Mégane III RS !

Du coup, on cette compacte semblait intouchable, indéboulonnable de son piédestal. Il n’en est rien ! En fait, au sein du segment ultra-concurrentiel des berlines moyennes, la Mégane connaît depuis quelques années de plus en plus de difficultés. Sur la pente douce depuis quelques années déjà, ses ventes sont désormais en train de piquer du nez.     

En 2019, RENAULT a écoulé 209.845 exemplaires de sa compacte en Europe. A mettre en perspective avec les 465.732 unités vendues en 2010 au sein du Vieux continent.

Cap sur l’électrique

C’est, à en croire Laurens van den Acker, chef du bureau de style de RENAULT depuis 2009, cité par le site d’informations britannique Autoexpress, la raison pour laquelle la firme française envisage sérieusement de clore le chapitre Mégane et de passer à autre chose.

« Une fois que nous commencerons à ajouter une gamme de véhicules électriques à notre offre, certains autres véhicules devront laisser leur place parce que nous ne pouvons tout simplement pas nous permettre de développer tout cela en même temps », s’est exprimé à ce sujet le designer néerlandais de RENAULT.

Et de poursuivre : « La Mégane fait partie d'un segment qui est de plus en plus sous pression. Vous devez mettre votre argent là où se trouve l'avenir du marché ». Cela a le mérite d’être clair !

none

Avis sur ce contenu

Ooops !

Aucun avis ou commentaire trouvé.

Vidéos

Voitures neuves

* Prix public au Maroc hors frais d'immatriculation et peinture métallisée

* Date de lancement «probable» sur le marché marocain

Photos