SKODA dévoile le nouveau Karoq restylé 2022 - wandaloo.com - Actualité automobile Maroc

Avant-première

SKODA dévoile le nouveau Karoq restylé 2022

30 novembre 2021 1.526 0 0 1 | By wandaloo.com

Le ŠKODA Karoq souffle sa 4ème bougie en s'offrant un restylage de mi-parcours. Pour cette version 2022 du SUV compact, ŠKODA a fait appel à des changements à l'extérieur et à une amélioration de la dotation technologique.

https://www.wandaloo.com/files/2021/11/Skoda-Karoq-SUV-Phase-2-2022-Front.jpg

Quatre ans après sa sortie, le ŠKODA Karoq s'est taillé une place dans le segment très compétitif des SUV compacts. Depuis 2017, plus de 500.000 unités ont ainsi été écoulées du Karoq. Un joli score qui a poussé le constructeur tchèque à concevoir un restylage de mi-parcours visant à rejeunir le cadet de ses SUV. Au menu : quelques évolutions stylistiques à l’extérieur et une montée en gamme technologique.

Extérieur plus soigné

A l’avant, la nouvelle mouture est facilement reconnaissable grâce la calandre désormais hexagonale qui a été élargie et aux feux plus affinés. Ces changements dotent le Karoq 2022 d’un nouveau regard encore plus aiguisé. Plus bas, le bouclier a été redessiné et intègre désormais des entrées d'air latérales.

De l’autre côté du véhicule, les feux ont également subi des changement : ils adoptent un nouveau look et sont désormais plus fins. On notera également l’élargissement du becquet de toit sur cette face arrière du Karoq 2022, ainsi que l'apparition de déflecteurs sous le hayon.

Côté équipement, le SUV compact reçoit pour la première fois les projecteurs adaptatifs Matrix LED, ainsi que de nouvelles jantes de 17 ou 19 pouces dotées de caches en plastique noir.

Les feux arrière évoluent par rapport à la version de 2017

Upgrade technologique

A bord du deuxième véhicule le plus vendu de Škoda après l’Octavia, les changements sont beaucoup moins visibles. L’écran tactile, qui peut aller jusqu’à 9,2 pouces selon les finitions, est toujours encastré dans la planche de bord… contrairement aux récents modèles de la marque tchèque, notamment l'Octavia et l'Enyaq iV.

Face au conducteur, les compteurs à aiguilles cèdent la place au combiné d’instrumentation numérique de 8 ou 10,25 pouces de diagonale. Statu quo pour le reste, si ce n’est des inserts chromés ou en noir brillant proposés selon les finitions, ainsi que le siège passager avant aux réglages électriques à mémoire (disponible en option).

ŠKODA a surtout profité de ce restylage pour améliorer les aides à la conduite du Karoq. Les deux versions du système de conduite semi-autonome « Travel Assist » intègrent désormais un régulateur de vitesse prédictif qui anticipe les changements de vitesse, grâce au GPS et à la caméra frontale. Cette dernière offre une meilleure reconnaissance des panneaux.

Les compteurs à aiguilles cèdent la place au combiné d’instrumentation numérique

Même motorisation

Côté motorisations, le Karoq restylé reconduit les mêmes blocs. Trois versions essence sont toujours de la partie. Il s'agit du 3 cylindres 1.0 TSI Evo de 110 chevaux doté d'une boîte manuelle à six rapports, du 4 cylindres 1.5 TSI Evo de 150 chevaux avec boîte manuelle ou automatique à double embrayage à sept vitesses, ainsi que du 4 cylindres 2.0 TSI Evo de 190 chevaux avec la boîte automatique DSG7 et quatre roues motrices. 

Pour le Diesel, le Karoq est disponible en 4 cylindres 2.0 TDI de 116 chevaux avec boîte manuelle ou automatique DSG7 et en 2.0 TDI de 150 chevaux associé soit aux roues avant via une boîte manuelle soit à une transmission intégrale 4x4 en boîte DSG7.

Le Škoda Karoq 2022 se dote d'un nouveau regard

Quant à la disponibilité, ŠKODA Karoq 2022 est attendu dans les marchés dès le premier trimestre 2022. Ses tarifs restent encore inconnus mais devraient débuter aux alentours de 30.000 euros.

none

Avis sur ce contenu

Ooops !

Aucun avis ou commentaire trouvé.

Vidéos

Voitures neuves

* Prix public au Maroc hors frais d'immatriculation et peinture métallisée

* Date de lancement «probable» sur le marché marocain

Photos

Motos neuves

* Prix de vente public au Maroc