TOYOTA Yaris Cross : les premières infos - wandaloo.com - Actualité automobile Maroc

Nouveauté mondiale

TOYOTA Yaris Cross : les premières infos

23 avril 2020 1.542 0 0 1 | By Mehdi LAABOUDI

TOYOTA vient d’offrir un « reveal » digital à la Yaris Cross. Basé sur la nouvelle génération de la citadine nipponne éponyme, révélée pour sa part en novembre 2019, ce SUV du segment B peut compter sur un style branché et une motorisation hybride efficiente pour séduire.

https://www.wandaloo.com/files/2020/04/TOYOTA-YARIS-CROSS-REVELATION-SUV-URBAIN-HYBRIDE-A.jpg

La TOYOTA Yaris Cross devait faire partie des sensations du salon de Genève en mars dernier. Mais la pandémie de Covid-19 en a décidé autrement. Finalement, ce n’est qu’aujourd’hui que le constructeur nippon lève le voile « virtuel » sur ce crossover urbain dérivé de la citadine du même nom.

TOYOTA nourrit de grandes ambitions pour ce nouveau modèle. Présente depuis 2016 au sein du segment des SUV urbains avec le C-HR, la firme d’Aichi ne parvient pas à y occuper les places d’honneur. La faute au look clivant dudit SUV Coupé, jugé trop audacieux par certains, trop « djeunz ».

Le Yaris Cross évite cet écueil. L’audace, la flamboyance, sont toujours de la partie. Mais on sent aussi une certaine retenue. Esthétiquement, on remarque logiquement de nombreux clins d’œil à la Yaris 4, notamment au niveau de la face avant.

Cela dit, la silhouette de ce crossover de 4,26 m de long (soit 24 cm de plus que la Yaris et 13 cm de moins que le C-HR, comme sa partie arrière, font penser au SUV compact du clan d’Aichi. Le surnom « baby-RAV4 » va bien au teint du Yaris Cross ! Encore plus que celui de « Yaris surélevée », peut-être !

A noter, par ailleurs, que le récent LEXUS UX a aussi inspiré le bureau de style de la « société mère », à en juger par les passages de roues rectangulaires du Yaris Cross et, dans une moindre mesure, par le bandeau lumineux qui fait la jonction entre ses feux arrière, ce gimmick étant repris par quasiment toutes les nouveautés automobiles depuis bientôt deux ans, toutes marques confondues.

Il y a du RAV4 dans la vitre de custode et le montant C qui l\'ourle, comme dans le pavillon et les feux arrière du Yaris Cross !

Habitacle moderne et connecté

A bord, en revanche, la planche de bord et la console centrale sont, à quelque chose près, les copies-carbone de celles de la Yaris. Il fallait s’y attendre, le Yaris Cross étant bâti sur la plateforme GA-B inaugurée par cette dernière.

On retrouve donc l’atmosphère « enjouée » et zen de la citadine, de même que son écran tactile central déporté de 9 pouces, sa connectivité au-dessus de la moyenne, son chargeur par induction…, mais aussi le même empattement.

La poussée d’hormones du Yaris Cross (+24 cm par rapport à la Yaris, est-il utile de rappeler) n’a en effet profité qu’aux porte-à-faux avant et arrière, étirés respectivement de 6 cm et 18 cm.

Au rayon technologie embarquée, ce crossover doit tout également à la citadine qui lui sert d’aînée. Au programme : régulateur de vitesse adaptatif, alerte de franchissement de ligne, lecture des panneaux de signalisation, affichage tête haute, etc.

Mais il la surpasse en matière de praticité. TOYOTA n’a pas divulgué le volume de chargement du coffre du Yaris Cross, mais a dévoilé tout le reste : ouverture électrique et mains libres du hayon, plancher de coffre réglable et modulable en deux compartiments, sangles de coffre pour attacher les bagages...

La présentation intérieure du TOYOTA YARIS est plus ou moins calquée sur celle de la citadine à laquelle il doit son nom.

« Hybrid Only »

Sous le capot, enfin, on retrouve, sans surprise, là encore, la motorisation hybride de la Yaris, composée d'un 3-cylindres 1.5 l essence à cycle Atkinson et d’un électromoteur développant une puissance cumulée de 116 ch.

Cela dit, il y en a une, de surprise ! Et elle est de taille ! Le TOYOTA Yaris Cross donnera le choix entre des versions à deux et quatre roues motrices. La plupart de ses rivaux font l’impasse sur la transmission intégrale.

Avec son look dynamique, son intérieur connecté et sa motorisation hybride responsable, le Yaris Cross semble avoir les atouts en main pour se faire une place au soleil au sein du segment ultra-concurrentiel des SUV urbains. TOYOTA y vise 8% de part de marché. Jouable, si les tarifs de ce modèle, dont la commercialisation est prévue après le premier trimestre de 2021, sont compétitifs. A suivre…

 

none

Avis sur ce contenu

Ooops !

Aucun avis ou commentaire trouvé.

Vidéos

Voitures neuves

* Prix public au Maroc hors frais d'immatriculation et peinture métallisée

* Date de lancement «probable» sur le marché marocain

Photos