VOLKSWAGEN e-Bulli : un Combi T1 100% électrique ! - wandaloo.com

VOLKSWAGEN e-Bulli : un Combi T1 100% électrique ! - wandaloo.com - Actualité automobile Maroc

Inédit

VOLKSWAGEN e-Bulli : un Combi T1 100% électrique !

23 mars 2020 382 0 0 0 | By Mehdi LAABOUDI

https://www.wandaloo.com/files/2020/03/VOLKSWAGN-E-BULLI-COMBI-ELECTRIQUE.jpg

VOLKSWAGEN présente l'e-Bulli, qui n'est autre qu'un Combi T1 (le fameux Split window) doté d'un électromoteur développant 83 ch, soit près du double de la puissance originelle. Pour que ce greffon ne soit pas rejeté, les trains roulants ont été revus.

Au sein du groupe Volkswagen, le devoir de mémoire, la promotion du patrimoine, la valorisation du vécu des différentes filiales, on sait faire ! Regardez PORSCHE, avec sa 911 ! Plus d'un demi-siècle qu’elle est remise sans cesse sur le métier, avec le talent et le bonheur que l'on sait !

Et c'est exactement pareil chez AUDI, ou encore chez VOLKSWAGEN, où des modèles comme la GOLF GTI, ainsi que des modèles aujourd'hui disparus du catalogue comme la Coccinelle ou les T1 et T2, « also known as » Type 2 I et II, VW Bus et, « last but not least », Combi, ont parfaitement su traverser les âges et garder intact, voire agrandir, le capital sympathie dont ils ont joui dès leur lancement.

Le Combi est même un cas d'école ! Le T1, commercialisé en 1950, er le T2, produit pour sa part entre 1968 et 1979, mais qui a poursuivi une carrière industrielle honorable jusqu'en 2013 au Brésil, ont marqué leur temps. Des « tribus » comme les hippies ou les campeurs, mais aussi la pop culture mondiale, en ont fait des légendes. 

Cela dit, il ne faut pas mésestimer le rôle joué par VOLKSWAGEN dans l'écriture de cette légende. Elle a su faire de l'avènement d'une version néo-rétro du Combi un serpent de mer, une information qui revient régulièrement dans la presse, mais qui ne débouche jamais sur du concret. Les parkings de Wolfsburg regorgent de concept-cars « clins d'œil » sans lendemain. 

Les joies de la mobilité électrique

C'est exactement ce à quoi nous assistons aujourd'hui avec ce Combi T1 converti aux joies de la mobilité électrique ! Un nouveau moyen de proposer du contenu à forte charge émotionnelle, de raviver le mythe !

L’électrification de voitures de collection est un phénomène de plus en plus courant. Plusieurs préparateurs allemands proposent notamment cette « transmutation électrique ». Cela peut se révéler embêtant, voire être interprété comme un sacrilège, quand il s’agit de blackbouler le six-cylindres à plat d’une 911, pour le remplacer par un électromoteur sans âme.

Ça l’est moins dans le cas présent, même s’il est également question d’un moteur boxer placé en porte-à-faux arrière, la berlinette de Zuffenhausen comme le van de Wolfsburg ayant la même « donatrice », à savoir la Cox.

Le 4-cylindres à plat essence du T1 n’a pas l’aura du flat-six de la 911, cela dit. Développant 44 ch et un couple maxi de 102 Nm, il est remplacé sur l’e-Bulli par un moteur électrique de 83 ch et 212 Nm – dispo au démarrage, du reste. Du simple au double !

Trains roulants affûtés

Pour que les trains roulants ne soient pas débordés par les événements, par le bonus de puissance, la firme allemande a concocté une « prépa’ » bien sentie. En devenant e-Bulli, le gentil T1 a hérité en effet de suspensions multibras pilotées à l’efficacité démoniaque et de gros freins à disque en lieu et place des antédiluviens freins à tambour.

Derrière le minuscule capot moteur arrière, les batteries affichent une capacité de 50 kWh et une autonomie de 200 km. Enfin, elles se rechargent à 80% en 40 minutes sur un chargeur rapide.

Des informations qui n’ont pas grande utilité, en fait, puisque cet e-Bulli est un one-off. VOLKSWAGEN n’a pas l’intention de proposer son électromoteur en seconde monte, et encore moins de commercialiser ce « T1 EV Continuation ». C'est un véhicule d'image pur jus; vouilà tout ! Son destin est de rejoindre les hordes de concept-cars qui ont surfé ces deux dernières décennies sur la vogue Combi. 

Une piste à suivre ?

En revanche, à l'inverse des prototypes en question, ce e-Bulli peut parfaitement créer des vocations auprès des aficionados de ce van mythique. Pas sûr que le travail soit aussi propre que celui qu'a réalisé Wolfsburg, néanmoins. A moins de s'adresser à Oettinger ou à quelque autre préparateur de la marque... 

Avis sur ce contenu

Ooops !

Aucun commentaire trouvé.

Vidéos

Voitures neuves au Maroc

* Prix public relatif aux versions entrée et haut de gamme

Photos

none