L'ASTON MARTIN Vantage Roadster ou l'effeuillage ultra-hot d'une Lady ! - wandaloo.com

L'ASTON MARTIN Vantage Roadster ou l'effeuillage ultra-hot d'une Lady ! - wandaloo.com - Actualité automobile Maroc

Nouveauté mondiale

L'ASTON MARTIN Vantage Roadster ou l'effeuillage ultra-hot d'une Lady !

13 février 2020 608 0 0 1 | By Mehdi LAABOUDI

Quelques mois après le dévoilement de la sommitale DBS GT Zagato, série limitée à 19 exemplaires extrapolée de la déjà très désirable DBS Superleggera, ASTON MARTIN explore des plaisirs un peu plus « terre à terre » avec le décapsulage de la Vantage. Une leçon ! Comme d'hab', quoi !

https://www.wandaloo.com/files/2020/02/ASTON-MARTIN-VANTAGE-ROADSTER-SPORTIVE.jpg

La révélation d'une nouvelle ASTON MARTIN est toujours un événement de taille. Un événement qui revêt forcément plus d'importance pour nous autres depuis la semaine dernière et l'annonce de l'arrivée très prochaine de la marque à l'emblème ailé sur notre marché !

Bien qu'elle ait pris tout son temps pour apparaître, la Vantage ayant été lancée voilà plus de deux ans, cette variante topless de la petite ASTON débarque pile au bon moment, juste avant l'arrivée des beaux jours, du printemps ! 

Ne l'appelez plus Volante, cette appellation ayant cédé la place à un « Roadster » moins poétique, plus convenu. Rassurez-vous, cela dit ! C'est peut-être le seul reproche qui peut être formulé à l'endroit d'ASTON MARTIN.

Car, pour le reste, on touche au sublime. S'il conserve autant que faire se peut le look de la Vantage Coupé, la roadster s'accommode merveilleusement bien de l'ablation du toit en dur et de la greffe d'une capote en toile. 

La face avant de cette sculpture sur roues de 4,47 m de long est insolente - mention spéciale au regard ténébreux et à la calandre à lamelles horizontales, proposée en option comme sur le Coupé Vantage -, son profil aérien, vaporeux, et sa partie arrière infiniment plus ragoûtante que celle de la plupart des cabriolets dérivés de modèles fermés. 

Que sa capote en toile soit en place ou rangée, cette Volante - comme on disait il y a peu - affiche une classe affolante !

Effeuillage torride

En règle générale, la poupe s'épaissit lors d'une opération de « décapsulage » afin de ménager de la place pour le compartiment de rangement de la capote (ou, pire, du toit en dur rétractable), mettant à mal l'équilibre général du véhicule.

La Vantage évite cet écueil et se paie même le luxe de présenter une malle de coffre creusée, par un sillon « césurée ». 

Même la surcharge pondérale inhérente aux renforts structurels nécessaires pour rigidifier la caisse des véhicules délestés de leur toit n'est pas très importante. La Vantage Roadster affiche 60 kg de plus seulement que la déclinaison fermée sur la balance. 

Franchement, il y a longtemps qu'effeuillage n'a pas autant fait grimper la température. Va te rhabiller, Dita Von Teese !

« Soft Power » 

En plus de la belle épaisseur de sa capote, d'une isolation thermique et phonique que l'on imagine sans peine proverbiales, la dernière née des « ladies » de Gaydon rend hommage à la limousine qui lui sert de frangine (la Rapide) en s'adjugeant le record du monde de déploiement et d'escamotage de toit à commande électrique. 

Aucun autre cabriolet de la production automobile mondiale passée et actuelle ne dégaine aussi rapidement sa capote (ou son hard-top motorisé) et ne la (ou le) range aussi promptement. Le ciel bas et lourd du Royaume-Uni a trouvé son maître...

Doté d'un mécanisme motorisé de pliage en Z particulièrement compact, ce « soft top » se met en place en 6,7 secondes et exige seulement un dixième de plus (6,8 secondes) pour disparaître. Ces deux opérations peuvent être réalisées en roulant (à moins de 50 km/h). Le « chrono » que revendique sur cet exercice l'une des rivales les plus directes de cette Vantage Roadster, la PORSCHE 911 (même si la Carrera S Cab' est un peu juste, côté puissance), est autrement moins bon (12 s). 

Evidemment, parce que nous ne vivons pas dans le monde des « Bisounours », il faut passer à la caisse à un moment ou un autre. La coquetterie se paie ! Le volume du coffre du roadster recule de 150 l par rapport à la berlinette et n'en affiche plus que 200.  

L\'atmosphère qui règne à bord de la Vantage Roadster est un cocktail subtil entre sportivité et raffinement !

Une orgie de matériaux nobles

En même temps, admettez qu'un roadster sportif biplace n'a pas vocation à transporter des troupes et leur barda ! C'est sur d'autres terrains qu'il est attendu. Sur celui du raffinement, par exemple. 

Avec son habitacle « so british », copie carbone de celui de la version fermée, donc théâtre, comme lui; d'une incroyable orgie de chrome, de maroquinerie fine et d'essences de bois les plus précieuses, la Vantage Roadster ne craint personne sur ce volet ! 

Elle est aussi « gorgeous » qu'une Rolls ou qu'une Bentley, mais ses sièges semi-baquets sculpturaux ou son volant à méplat installent une ambiance sinon « racing », du moins plus rock n'roll (pop anglaise, du coup!).

Sans transition, la Vantage Roadster reprend le groupe motopropulseur du Coupé, un duo magique composé d'un V8 4.0 l biturbo d'origine Mercedes-AMG développant 510 ch et 685 Nm et d'une boîte de vitesses automatique à huit rapports.

Avec son différentiel à blocage électronique et sa répartition des masses quasi idéale (49/51), la Vantage Roadster promet un comportement du feu de Dieu. 

La poupe de la Vantage Roadster fait plus d\'effet que toutes les vidéos routini lyaoumi publiées à ce jour sur YouTube !

Concert aux premières loges

Cela dit, du fait de sa (petite) prise de poids et de son coefficient aérodynamique moins bon que celui du Coupé, elle signe des performances légèrement moins bonnes. Le 0 à 100 km/h est pulvérisé en 3,8 s, ce qui représente un dixième de plus que le Coupé Pour sa part, la vitesse de pointe culmine à 305 km/h, en recul de 9 unités.

Ces comptes d'apothicaire ne font pas le poids devant l'atout numéro un de cette Vantage Roadster : la capacité de rouler cheveux au vent et de profiter sans filtre, ce faisant, des vocalises du V8.

Disponible dès à présent à la commande, l'ASTON MARTIN Vantage Roadster est commercialisée à partir de 192.850 dollars U.S. (1.900.000 DH environ). Les premières livraisons sont prévues au troisième trimestre 2020.

Vous trouvez la facture salée ? Mettez-la en balance avec le chèque exigé en contrepartie de la DBS GT Zagato, présentée en octobre dernier par la manufacture anglaise, et vous la considérerez d'un œil nouveau.

L'affaire du siècle ?

Limitée à 19 exemplaires (clin d'œil à l'année de naissance, au siècle dernier, de la firme du carrossier italien éponyme), cette série spéciale qui rend en même temps hommage à la DB4 GT Zagato de 1960 et aux 60 ans de collaboration entre la manufacture de Gaydon et le bureau de style milanais a été commercialisée à 6,75 millions d'euros (HT).     

Ce tarif démentiel inclut, il est vrai, l'autre perle de la DBS Centenary Collection, la splendide réédition DB4 GT Zagato Continuation, produite à 19 exemplaires itou.

Evidemment, les 19 lots ont trouvé preneur en à peine plus de temps qu'il n'en faut à Marek Reichman, chef du bureau de style d'ASTON MARTIN, pour dessiner un Emoji... Admettez qu'en valeur relative, cette Vantage Roadster n'est pas loin d'être l'affaire du siècle ! 

 

 

Avis sur ce contenu

Ooops !

Aucun commentaire trouvé.

Vidéos

Voitures neuves au Maroc

* Prix public relatif aux versions entrée et haut de gamme

Photos

none