Une année 2019 compliquée pour FCA Morocco, mais quelques batailles remportées - wandaloo.com - Actualité automobile Maroc

Marché

Une année 2019 compliquée pour FCA Morocco, mais quelques batailles remportées

8 janvier 2020 1.677 0 0 1 | By Mehdi LAABOUDI

Comme quasiment tous les acteurs du marché du neuf, FCA Morocco a connu une année compliquée. Les marques que le groupe commercialise ont vu leurs ventes reculer pour la plupart d’entre elles. Il n’y a pas lieu de jeter le bébé avec l’eau du bain, cela dit.  

https://www.wandaloo.com/files/2020/01/FCA-MARO-MOTORVILLAGE-CHIFFRES-DE-VENTES-2019-BILAN-MARCHE.png

Y a-t-il péril en la demeure, au Motorvillage Casablanca et dans les autres points de ventes du groupe FCA (FIAT CHRYSLER Automobiles) au Maroc, en l'occurrence ? Hormis FIAT Professional, les marques que la filiale du groupe italo-américain commercialise sur notre marché, à savoir FIAT, ABARTH, ALFA ROMEO et JEEP, ont vu leurs ventes se contracter en 2019.

On peut faire dire ce que l’on veut aux chiffres, aux statistiques. Impossible, cela dit, de faire gober à quiconque qu’il y a du bon dans le repli des ventes de FIAT, qui est de l’ordre de -31,46% ! Sachant que le marché des véhicules particuliers a ralenti de 9,5%, la part de marché de FIAT a décru (4%, contre 5,2% en 2018).

La marque premium ALFA ROMEO a été encore plus à la peine. Elle a vu son activité commerciale décroitre de 37,82% et sa PDM être délestée de 1,6 point, reculer à 4,2%.  

Fort heureusement, JEEP ne s’est pas « enlisé », a limité la casse avec une décroissance de 4,79% seulement (dans un marché premium en recul de près de 14%). Cela a permis à la marque de Toledo (Etats-Unis) de gagner plus d’un point de PDM dans le premium (11,3%) et de consolider sa cinquième position dans le classement des marques de luxe préférées des Marocains.

La bonne santé relative de JEEP est la satisfaction majeure du groupe FCA Maroc au plan commercial en 2019, dont la PDM cumulée (toutes marques distribuées confondues) a été de 5,8% en 2019, ce qui lui permet d’occuper le cinquième rang parmi les distributeurs automobiles au Maroc.

Conjoncture délicate

Il n’y a pas de petite victoire… De 2019, le management de FCA Maroc préfère retenir le positif ! Car, en fait, à deux, trois exceptions près, l’année n’aura été simple pour aucun « player ».

Du reste, la conjoncture aura été plus défavorable pour FIAT ou ALFA ROMEO que pour d’autres sur notre marché. Si 2019 a été marquée par « l’interruption de la subvention des taxis, l’arrêt du crédit gratuit, ainsi qu’un climat économique général difficile », comme nous le rappelle un communiqué du groupe, « la fin de série de certains modèles phares comme la FIAT Punto » aura été un véritable challenge pour la marque turinoise.

Idem pour ALFA. La gamme du constructeur milanais s’est réduit comme peau de chagrin suite au départ à la retraite du modèle d’entrée de gamme, la citadine MiTo, et à celui des 4C Coupé et 4C Spider. Partant, son potentiel commercial en a pris un coup.

Nonobstant ce contexte délicat, Fiat a réussi à vendre 5.870 unités en 2019 et a même enregistré des performances encourageantes sur certains segments.

Plusieurs motifs de satisfaction

C’est ainsi qu’avec 815 unités vendues, l’icône de la gamme FIAT, la 500, a bouclé une année sérieuse et s’est même payé le luxe de se classer première 3 portes de son segment - face à peu de rivales, certes.

Mieux, on apprend dans le communiqué susmentionné que le groupe FCA a dominé « le marché des mini-citadines, avec plus de 35% de part de marché » grâce au trio Abarth, Fiat 500 et Panda. Pour sa part, la Tipo s’est hissée au deuxième rang du segment des berlines 4 portes en termes de ventes.

C'est le Renegade qui a fait la loi chez JEEP. Avec 862 unités écoulées, le crossover « rital » a capté 15.9% du segment des SUV compacts. Ceci étant, le Compass, qui a vu ses volumes de ventes croître de 81%, fait également partie des bonnes surprises de l'année, tandis que le Wrangler, dont la nouvelle itération a été lancée sur notre marché en novembre dernier, a démarré sur les chapeaux de roues sa carrière commerciale.

Et ALFA ROMEO dans tout ça ? 2019 est globalement à oublier, mais 2020 pourrait s'avérer être beaucoup plus joyeuse, puisque les Giulia et Stelvio restylés devraient y être commercialisés sur notre marché..

Enfin, FCA a écoulé un total de 1.608 véhicules utilitaires, ce qui représente une PDM de 9.1%. Du coup, le groupe s'est classé sixième du classement VUL (véhicules utilitaires légers). Dans le détail, le FIAT Ducato s'est adjugé 12.4% de PDM au sein du segment des fourgons et s'y classe troisième meilleure vente de l'année, tandis que chez FIAT Professional, le Fiorino, arrivé quatrième de son segment, avec plus de 200 immatriculations enregistrées en 2019, a été la satisfaction de l'année. 

Réseau étoffé

Vendre des véhicules est le coeur de métier des responsables de FCA Morocco. Mais ils ont aussi d'autres responsabilités à tenir, notamment faire en sorte que tous les moyens soient mis en oeuvre pour vendre plus et mieux. Les efforts déployés en matière d'extension du réseau ont permis de consolider la présence des marques du groupe dans certaines villes, notamment Rabat, Larache, Nador, El Hoceima, Fès...

FCA Morocco compte 28 points de ventes actuellement et d'autres sont à venir, ainsi que nous l'explique Francesco Monaco, PDG du groupe : "En 2020, nous continuerons à déployer nos marques dans des villes du Royaume qui sont encore faiblement desservies. Notre objectif est de continuer à investir une politique de proximité avec nos clients, passionnés de nos marques. Nous serons prêts à affronter les challenges de 2020 en ayant un focus particulier sur le Grand Casablanca, qui représente à lui seul près de 48% des ventes sur le territoire”.

Avis sur ce contenu

Ooops !

Aucun commentaire trouvé.

Vidéos

Voitures neuves au Maroc

* Prix public relatif aux versions entrée et haut de gamme

Photos

none