L'Égypte supprime enfin les droits de douane sur les voitures RENAULT fabriquées au Maroc ! - wandaloo.com - Actualité automobile Maroc

Actu. nationale

L'Égypte supprime enfin les droits de douane sur les voitures RENAULT fabriquées au Maroc !

14 janvier 2022 738 0 0 0 | By wandaloo.com

https://www.wandaloo.com/files/2022/01/maroc-egypte-blocage-vehicules-renault.jpg

Bonne nouvelle pour l'industrie automobile marocaine : l'Égypte vient d'annoncer la conclusion d'un accord final avec le Royaume du Maroc visant la levée de la soumission aux droits de douane à l'import sur les voitures DACIA badgées RENAULT issues des lignes de montage de son usine à Tanger.

Rappelez-vous en juillet 2021, Moulay Hafid Elalamy, alors ministre de l'Industrie, avait révélé que s'agissant des exportations de voitures fabriquées au Maroc, l'Egypte «n’accueille que celles fabriquées dans l’usine SOMACA et refuse celle montées dans l’usine Renault à Tanger». Il avait également ajouté que des entretiens avec son homologue égyptienne Nevine Gamea ont eu lieu pour dépasser ces blocages.

Un lot de presque 300 véhicules est resté bloqué depuis mars 2021 en Égypte sous prétexte qu'il était originaire de l'usine de Tanger, qui, toujours selon les Égyptiens, à l'inverse de l'usine de la SOMACA de Casablanca, jouit du statut de zone franche.

Suite à la mise en place des commissions techniques de travail, le différend a finalement été réglé, d'autant plus que l'usine RENAULT de Tanger n'a plus le statut de zone franche.

Aujourd'hui, les autorités égyptiennes ont précisé que la décision de lever ce blocage sera appliquée dès le prochain envoi réceptionné par ses douanes. C'est le fruit des négociations menées entre le Maroc et l'Égypte pour exonérer les voitures exportées de tout droit de douane, comme le stipule l'Accord d'Agadir. 

Pour rappel, l'Accord d'Agadir, signé par le Maroc, l'Égypte, la Jordanie et la Tunisie en 2004, stipule que les voitures produites dans les pays soumis à l'accord sont exonérées de droits de douane, à condition que le taux d'intégration ne soit pas inférieur à 40%. Ryad Mezzour, actuel ministre de l'Industrie, a récemment annoncé que le taux d’intégration de l’industrie automobile au Maroc s’est établi à 63% en 2021, avec pour objectif d’atteindre 80%.

 

none

Avis sur ce contenu

Ooops !

Aucun avis ou commentaire trouvé.

Vidéos

Voitures neuves

* Prix public au Maroc hors frais d'immatriculation et peinture métallisée

* Date de lancement «probable» sur le marché marocain

Photos

Motos neuves

* Prix de vente public au Maroc