Résultats contrastés pour le Groupe PSA au premier semestre 2019 ! - wandaloo.com - Actualité automobile Maroc

Marché

Résultats contrastés pour le Groupe PSA au premier semestre 2019 !

16 juillet 2019 1.946 0 0 0 | By Mehdi LAABOUDI

https://www.wandaloo.com/files/2019/07/Groupe-PSA-Chiffre-Vente-Mondiale-2019.png

Le Groupe PSA a annoncé ce lundi des performances commerciales semestrielles en forte baisse par rapport à la même période de l'an passé. Mais le groupe a renforcé sa position en Europe - son marché principal – et place de grands espoirs dans sa stratégie d’électrification.

Avec un total d’1,9 million d’unités vendues dans le monde à l’issue du premier semestre 2019, les quatre marques du Groupe PSA (PEUGEOT, CITROËN, DS Automobiles et OPEL) ont enregistré une chute abrupte de leurs volumes de ventes (-12,8%). Symbole de ces difficultés : la région Chine et Asie du Sud-Est, où les ventes du groupe ont enregistré un repli monstrueux de 60,6%, à 64.169 unités.

Dans une sortie médiatique ce 15 juillet, le Président du Directoire du Groupe PSA, Carlos Tavares, a tenu à nuancer cette contre-performance, préférant évoquer les enjeux à relever plutôt que de tirer la sonnette d’alarme. « Le groupe travaille sur des plans d'action avec ses partenaires pour faire face aux enjeux actuels et abaisser le seuil de rentabilité des joint-ventures », a-t-il rassuré dans un premier temps.

Et de poursuivre : « Malgré le déclin des marchés automobiles mondiaux au premier semestre, nos équipes commerciales ont réussi à développer nos parts de marché dans plusieurs pays, notamment en Europe et en Afrique ». 

Il est vrai que PSA a limité les dégâts en Europe, c’est-à-dire sur le marché où le groupe réalise ses volumes les plus considérables (88% des ventes totales sur la période en question, avec 1,68 million d’unités écoulées). Dans un marché en recul de 2,4% au terme du premier semestre, la part de marché (PDM) de PSA a enregistré une croissance de 0,3% pour atteindre 17,4%.

Bilan mitigé

C’est dû, en partie, à la santé de fer qu’y affiche Citroën et plus particulièrement deux de ses SUV, les C3 Aircross et C5 Aircross. Des têtes de gondole qui permettent à la marque aux chevrons de réaliser son meilleur semestre commercial depuis huit ans et d’afficher la plus forte progression au sein du Top12 Marques en Europe. En d’autres termes, ces deux SUV ont donné de l’air à Citroën et à tout le groupe.  

Cela dit, le bilan est beaucoup moins flatteur au sein de la région Afrique et Moyen-Orient. Les ventes y ont reculé de 68,35%, quand bien même les marques du groupe ont été en vue au Maroc (4,7 points d’évolution), en Égypte (+ 3,5 points), ou encore en Algérie (+ 2,7 points).

En fait, c’est l’arrêt des activités en Iran depuis mai 2018, mais aussi le fort ralentissement du marché turc (- 44,8%), qui sont les artisans de l’effondrement du groupe français dans cette zone géographique lors des six premiers mois de 2019.

Néanmoins, PSA continue à faire preuve d’optimisme pour cette région. Il faut dire que le démarrage de la production de son usine de Kénitra devrait permettre au groupe d’y renforcer son offensive commerciale, de répondre de manière plus adéquate aux exigences du marché.

En attendant l’« élu »-ctricité !

Ainsi que le fait noter le top management de PSA, tout n’est donc pas à jeter dans ce premier semestre. D’autant que l’électrification tous azimuts des gammes des quatre marques du groupe est en cours ! Pas moins de neuf modèles faisant appel à la mobilité électrique sont dans les starting-blocks.

En effet, le lancement de modèles hybrides rechargeables et 100% électriques comme les Peugeot 508L PHEV et e-2008, ou le DS 3 Crossback E-Tense, est programmé pour 2020. De quoi permettre aux marques de PSA de négocier comme il faut le virage énergétique, qui est l’un des enjeux majeurs du moment.

Avis sur ce contenu

Ooops !

Aucun commentaire trouvé.

Vidéos

Voitures neuves au Maroc

* Prix public relatif aux versions entrée et haut de gamme

Photos

none