Nouvelle VW Golf 8 : conservatrice mais fortement digitalisée - wandaloo.com - Actualité automobile Maroc

Avant-première

Nouvelle VW Golf 8 : conservatrice mais fortement digitalisée

25 octobre 2019 3.073 0 27 1 | By Mehdi LAABOUDI

Le voile a été levé hier soir (24 octobre) sur la huitième génération de la Volkswagen Golf. L'emblématique compacte allemande est restée fidèle à ses habitudes. Elle évolue, en profondeur sur certains postes. Il faut juste s'y reprendre à deux fois pour s'en apercevoir.

https://www.wandaloo.com/files/2019/10/VOLKSWAGEN-GOLF-8-REVELATION-COMPACT-BEST-SELLER-HYBRIDATION.jpg

Vendue à près de 35 millions d'exemplaires depuis les débuts de la saga en 1974, ce qui en fait le troisième véhicule le plus vendu dans le monde, solidement installée en tête des ventes en Europe (depuis 1983, elle n’a dû céder qu’à cinq reprises son statut de best-seller continental), la Golf est une légende.

La réécrire est une affaire des plus sérieuses. Repartir d’une feuille blanche, tout remettre à plat, tourner le dos aux 45 dernières années, n’était clairement pas une option. Se louper non plus.

Au sein du groupe Volkswagen, on sait « dealer » avec ces choses-là. La 911 est un autre cas d’école de « conservatisme stylistique » ! La même silhouette (à quelque chose près) depuis 1964 ! Et un plaisir intact à la découverte de chaque nouvelle génération !

L’Audi A5 semble également s’être inspirée de la Porsche et de la Volkswagen. La deuxième génération ressemble fortement à la première, dont le look avait été accueilli très favorablement.      

Esthétiquement, la Golf 8 évolue timidement par rapport à la génération sortante, qui n’était elle-même qu’une grosse évolution de sa devancière, dont on peut dire la même chose également et, ainsi de suite jusqu’à la Golf originelle de Giugiaro. Certes, les générations successives ont enflé et se sont adapté à leur temps. Mais elles ont toujours su préserver l’âme qui a fait le succès de la Golf 1.

Petit coup de jeune

Le bouclier avant à moustaches du nouvel opus et son "alter ego" à l'autre bout (le bouclier arrière), mais aussi la calandre et les feux avant à LED (de série dès la version d'appel) affinés, leur signature lumineuse qui s'étire vers les ailes et le capot plus plongeant, sont les éléments de carrosserie qui le différencient le plus de la Golf 7. A noter que des feux à LED matricielles (technologie réservée habituellement à des modèles appartenant à des segments supérieurs) sont disponibles en option.

De profil, l'indéboulonnable et épais montant C, gimmick qui a traversé les âges, se marie plutôt harmonieusement avec la ceinture de caisse légèrement rehaussée et avec la ligne de flanc qui vient désormais mourir devant les feux arrière. Ces derniers semblent avoir été très légèrement remaniés.

L'impression d'avoir affaire à un gros restylage plutôt qu'à une nouvelle génération est renforcée par le fait que la Golf 8 est construite sur une nouvelle version de la plateforme que sa devancière (MQB) et qu'elle présente le même gabarit : 4,29 m de long, soit 3 cm de plus que la Golf 7 (inflation à mettre au crédit exclusif des nouveaux boucliers), mais largeur (1,79 m), hauteur (1,46 m), empattement (2,64 m) et volume de chargement (380 l) identiques.

« Das Smartauto »

A bord, en revanche, c'est la révolution. La révolution digitale ! Si les responsables du design extérieur en ont laissé sous le pied, leurs collègues de la « déco intérieure » ont été invités à tout donner ! L'heure de la numérisation de la planche de bord a sonné.

La Golf 8 hérite de l'Innovision Cockpit, qui comprend le Digital Cockpit, dalle de 10,25 pouces permettant d'afficher l'instrumentation numérique, ainsi que l'écran tactile central de 8,25 pouces ou 10 pouces, ainsi que bon nombre de touches tactiles. En fait, abstraction faite de la commande des feux de détresse, qui doit sa survie à une disposition de la législation européenne en matière de sécurité routière, il n’y a plus de bouton physique, mécanique, à l’ancienne, sur la planche de bord et la console centrale (le volant multifonction en comporte toujours).

La nouvelle Golf est hyper connectée. Elle embarque un hotspot Wi-Fi et des dispositifs inédits de services en ligne baptisés We Connect et We Connect Plus : services de streaming, radio via Internet, accès à de nombreuses applications, compatibilité Apple CarPLay et Android Auto sans recourir à une connexion filaire...

Avec ce « smartphone à quatre roues », il est possible de mettre à jour l’ordinateur de bord et d’autres fonctionnalités, mais aussi de « débloquer » des équipements, d’upgrader le contenu technologique de son véhicule, de choisir des options en « seconde monte » comme le GPS, le régulateur actif, le système de détection des panneaux… Tesla a fait des émules.

Par ailleurs, cette compacte digitalisée permet aussi d’enregistrer sur Cloud ces réglages personnels afin de pouvoir les « transposer » dans une autre Golf 8.

La démonstration technologique se poursuit avec la « clé intelligente », qui permet d’ouvrir sa voiture avec son smartphone (Samsung) et de la démarrer en le posant sur la console centrale, mais aussi d’envoyer une « clé mobile » à des proches afin de faire aussi de leur smartphone un sésame.  

Autonomie et « interconnectivité »

Au rayon technologie embarquée toujours, la Golf 8 hérite d’une commande vocale, qui s’active d’un simple « Bonjour Volkswagen », de l’affichage tête haute, et d’un chapelet d’aides à la conduite comme le système d’assistance de maintien dans la voie ou celui de surveillance périmétrique avec freinage d’urgence, détection piétons et cyclistes et assistance de braquage.

La compacte de Wolfsburg redéfinit clairement les règles du jeu dans son segment en matière de connectivité et d’interactivité. Elle devrait aussi faire la course en tête en termes de la conduite autonome. Elle dispose en effet de l’assistant de conduite « Travel Assist » (autonomie de niveau 2+), capable de prendre la tête des opérations sur autoroute jusqu’à une vitesse de 210 km/h.

Dotée de série de fonctions « V2V » et « V2X » («Vehicle to Vehicle» et «Vehicle to Environment»), la Golf 8 fait figure de pionnière européenne dans le domaine de l’« interconnectivité ». Elle est ainsi en mesure d’envoyer des informations à d’autres véhicules (équipés de cette technologie) dans un périmètre de 800 mètres et d’utiliser celles qu’ils envoient, de même que les signaux émis par les infrastructures de transport.

Concrètement, la Golf 8 peut être prévenue en temps réel qu’un accident vient de se produire devant elle ou que des bouchons se profilent et proposer ainsi un changement d’itinéraire à son conducteur.

Que ce soit la Golf qui étrenne cette technologie en Europe n’a rien d’anodin. C’est un gage de son succès, la compacte allemande étant un modèle à très forte diffusion.

L’ère de l’hybridation légère

Au rayon mécanique, la révolution se poursuit. Mais elle est moins virulente. La Golf 8 misera à ses débuts sur deux 2.0 TDI de 115 ch et 150 ch. 

Cela dit, et c’est un signe des temps, ce sont les 5 blocs essence qui ont été mis en avant lors de la présentation du nouvel opus et, plus particulièrement, les 3 motorisations à hybridation légère. Volkswagen annonce une consommation en baisse de 10% au minimum par rapport à des variantes 100% thermiques offrant des puissances équivalentes.

Il s’agit d’un 3-cylindres 1.0 l de 110 ch et d’un 4-cylindres 1.5 l proposant deux niveaux de puissance, 130 ch et 150 ch. Equipés d’un alterno-démarreur et d’un réseau 48V, ils bénéficient d’un mode roue libre, d’un système de récupération de l’énergie cinétique au freinage et d’une sorte d’« Overboost » en phase d’accélération.

L’offre est complétée par deux motorisations TSI de 90 ch et 110 ch. Du reste, deux variantes hybrides rechargeables, dotées d’une batterie de 13 kWh et développant 204 ch et 245 ch, suivront. Elles recevront le suffixe GTE, tandis que les incontournables GTI, R et GTD ont également été annoncées.  

La Golf 8 effectuera ses débuts européens début 2020. Traversera-t-elle promptement la Méditerranée ? Nous vous en dirons plus dès que possible.  

 

» Nouvelle VW Golf 8

Avis sur ce contenu

Ooops !

Aucun commentaire trouvé.

Vidéos

Voitures neuves au Maroc

* Prix public relatif aux versions entrée et haut de gamme

Photos

none