VOLKSWAGEN Golf GTI Clubsport 2021 : un collector en puissance - wandaloo.com - Actualité automobile Maroc

Avant-première

VOLKSWAGEN Golf GTI Clubsport 2021 : un collector en puissance

15 octobre 2020 884 0 0 1 | By Mehdi LAABOUDI

Apparu en 2016 pour célébrer les 40 ans de la VW Golf GTI, le patronyme Clubsport a été apposé à deux séries particulièrement énervées de la Golf 7 GTI. La remplaçante de cette dernière y a droit à son tour. Elle s’offre un look plus furax et développe 300 ch et 400 Nm ! 

https://www.wandaloo.com/files/2020/10/VOLKSWAGEN-GOLF-8-GTI-CLUBSPORT-2021-AVANT-PREMIERE-UNE.jpg

Révélée fin octobre 2019, la huitième génération de la VOLKSWAGEN Golf a eu droit quelques mois plus tard, fin février 2020, pour être plus précis, à trois déclinaisons « survitaminées », l’iconique GTI, la GTD et la GTE. Cette vie de gamme trépidante se poursuit avec l’arrivée d’une variante Clubsport de la GTI.

En attendant la Golf R, qui chapeautera prochainement le clan des compactes survoltées de Wolfsburg du haut de ses 333 ch, c’est cette Clubsport qui jouit de ce statut.

Associé exclusivement à la boîte robotisée à double embrayage à 7 rapports DSG, son 4-cylindres essence suralimenté 2.0 l TSI développe 300 ch et 400 Nm. VOLKSWAGEN annonce une Vmax limitée électroniquement, comme sur la Golf 8 GTI « normale », à 250 km/h, et un 0 à 100 km/h abattu en moins de six secondes, contre 6,3 s pour cette dernière.   

Des valeurs similaires à celles qu’affiche la cousine SEAT Leon Cupra R DSG (310 ch pour la Cupra R dotée de la transmission mécanique). La RENAULT Mégane 4 RS, considérée par maints observateurs comme l’étalon-GTI, dispose de la même puissance également, mais d’un bonus de couple (+20 Nm).

Sportivité exacerbée

En revanche, la Clubsport hérite de 55 canassons et de 30 Nm de plus que la Golf 8 GTI classique. En fait, elle se place à mi-chemin, à « équidistance », entre la fondatrice de sa lignée, la série limitée Golf 7 GTI Clubsport, et la variante ultime de cette dernière, l’ultra-exclusive Clubsport+.

Dévoilée en 2016 au Wörthersee GTI Meeting afin de célébrer le quarantième anniversaire de la GTI Mk1, la première nommée développe 265 ch, mais atteint 290 ch grâce à un Overboost actif dix secondes durant. Pour sa part, la Clubsport+ culmine à 310 ch.

Cela dit, à la différence de ses deux aînées, la Golf 8 GTI Clubsport n’est pas une édition limitée. Elle intègre la gamme régulière, mais n’en demeure pas moins un collector en puissance !

Son moteur de 300 ch est peut-être la pièce maîtresse de cette Clubsport. Mais l’écrin est à la mesure de ce joyau. Les metteurs au point de Wolfsburg se sont surpassé ! La Clubsport est équipée du Vehicule Dynamics Manager, système qui pilote le différentiel autobloquant et la suspension pilotée pour assurer le bon compromis entre confort et sportivité.  

Pour ceux qui ne jurent que par la seconde option, le contrôle électronique de trajectoire (ESP) peut être déconnecté (son seuil d’intervention peut également être repoussé, pour ceux qui préfèrent garder un filet de sécurité) et le sélecteur de conduite de la Golf GTI a été enrichi d’un mode baptisé Special.

Un joujou pour le Nürb’

Placé au-dessus du mode Sport, duquel il dérive, ce mode « Race » a été conçu, dixit VOLKSWAGEN, dans l’optique de permettre aux amateurs du genre de claquer un temps sur la boucle nord du Nürburgring. La marque allemande annonce un temps au tour de 7 min 54 s sur la Nordschleife. Une marque abaissée de dix secondes par rapport à celle que la Golf GTI «245» a réalisée sur l’Enfer vert !

Le plumage est évidemment à la hauteur de ce ramage de « ouf » ! La Clubsport en jette comme ce n’est pas permis ! Elle se lâche par rapport à la GTI « tout court », qui évolue depuis plusieurs générations dans un registre de bourgeoise hautes-performances, s’offre un bouclier spécifique, plus insolent, doté qu’il est d’une large prise d'air au maillage en nid d'abeilles.

La Clubsport se distingue à son «quintuple» diffuseur arrière et à ses canules d\'échappement plus « kolossales », plus ovales.

Si la calandre et les feux avant sont toujours ourlés de l’emblématique filet rouge, signe distinctif des GTI depuis la Mk1 de 1976, mais les feux antibrouillards à LED en forme de damiers ont été blackboulés.

De profil, des strippings noirs surlignent les jupes latérales et les jantes affichent désormais un diamètre de 18 pouces (17 pouces sur la GTI de 245 ch). Il est possible, par ailleurs, de les « upsizer » d’un cran en option.

Enfin, à l'arrière, la Clubsport donne à voir un becquet noir, un diffuseur et des sorties d’échappements ovales plus menaçants. Attention : il n’est pas question de « Jackie tuning » ! VOLKSWAGEN n’en a pas trop fait. Ce n’est pas le genre de la maison.   

Les semi-baquets bicolores, le volant à méplat et le pédalier alu invitent à poser ses... économies sur le tableau de bord !

Le prix de l’exclusivité

A bord, les différences avec la GTI sont plus ténues. La Clubsport s’offre une sellerie « ArtVelours » qui, comme son nom ne l’indique pas, habille d’un cuir perforé bicolore (noir avec des touches de rouge) ses sculpturaux sièges semi-baquets.

Le prix de la Golf 8 GTI Clubsport, qui devrait arriver dans els concessions de la marque avant la fin de l’année, n'a pas encore été dévoilé. Il devrait vraisemblablement dépasser allégrement les 45.000 euros, sachant que la GTI de « base » s’affiche à partir de 43.210 euros et que la Golf 7 GTI Clubsport de 2016 exigeait une rallonge de plus de 3.000 euros.

none

Avis sur ce contenu

Ooops !

Aucun avis ou commentaire trouvé.

Vidéos

Voitures neuves

* Prix public au Maroc hors frais d'immatriculation et peinture métallisée

* Date de lancement «probable» sur le marché marocain

Photos

Motos neuves

* Prix de vente public au Maroc