La JAGUAR XF restylée élève son niveau de jeu - wandaloo.com - Actualité automobile Maroc

Première mondiale

La JAGUAR XF restylée élève son niveau de jeu

6 octobre 2020 1.437 0 0 1 | By Mehdi LAABOUDI

La JAGUAR XF est passée par la case restylage dans le sillage du F-Pace. Comme le SUV qui lui sert de frangin, la grande routière de Coventry s’offre un léger relooking extérieur, un habitacle profondément remanié, au top en termes de connectivité, et des moteurs plus efficients.

https://www.wandaloo.com/files/2020/10/JAGUAR-XF-RESTYLAGE-REVEAL-GRANDE-ROUTIERE.jpg

Le jaguar est une espèce quasi menacée, à en croire l’UICN (Union internationale pour la conservation de la nature). Fadaises ! Lancée en 2015, la JAGUAR XF deuxième du nom s’est muée, suite à son restylage de mi-vie, en une espèce menaçante pour le reste de la faune peuplant le segment des grandes routières !

A l’instar du SUV de taille intermédiaire F-Pace, dont la version restylée a été dévoilée en septembre dernier, la XF a eu droit à un «five stars’ facelift» ! Une tuerie !

Bon, c’est vrai qu’esthétiquement, il faut s’y reprendre à deux fois pour repérer les évolutions. Elles n’en sont pas moins avisées. Il suffit d’un rien, parfois… Le F-Pace restylé l’a prouvé. La XF, qui a repris au pied de la lettre la recette appliquée par le frangin surélevé, s’y attelle à son tour.

Les coups de bistouri ont été donnés essentiellement au niveau de la calandre, plus évasée et dotée d’une grille au maillage revu, mais aussi au niveau des feux avant, affinés, désormais Full LED sur toute la gamme et donnant à voir une signature lumineuse en forme de double J ; comme JAGUAR, mais ça marche aussi avec « jolie », « judicieuse », « jubilatoire », surtout quand la technologie Pixel LED (feux laser), disponible en option, est de la partie !

Les boucliers avant et arrière de la XF «MY 2021» s’offrent des écopes d’air redessinées, tandis que l’emblème de la firme de Coventry, le fameux Jaguar bondissant, a annexé un nouveau territoire : les ouïes latérales du véhicules, en surplomb des passages de roues avant ! 

Esthétiquement, les évolutions sont discrètes. C’est la même en un peu mieux.

«Brand New Interior»

D’autres menus changements peuvent être répertoriés, comme les sorties d’échappement plus discrètes que celle de la Ph.1. Mais nous avons mieux à faire : attaquer le vif du sujet, les mutations considérables dont le constructeur anglais a fait bénéficier l'habitacle de la XF. 

Comme toute Jag’ qui se respecte, celle qui nous intéresse n’a jamais rien eu à envier à ses rivales en termes de raffinement. Cela dit, le poids des ans commençait à se faire sentir en matière de contenu technologique.

JAGUAR a remédié à cela en appelant en renfort le duo très efficace étrenné par le F-Pace, composé d’une nouvelle dalle d’instrumentation digitale de 12,3 pouces avec fonction d’affichage de la cartographie en plein écran, configurable à l’envi, et d’un écran tactile de 11,4 pouces (légèrement) incurvé, qui remplace très avantageusement l’écran de la Ph.1, plus petit (10 pouces), moins « classieux » et offrant une luminosité moindre, à en croire JAGUAR. Un duo qui peut se transformer en trio, à condition de cocher la case « Affichage tête haute couleur » dans le catalogue d’options.   

C’est drôlement mieux quand la fonction suit la forme. Et c’est le cas : le système d’info-divertissement Pivi Pro propulse la XF restylée dans le « turfu » ! La connectivité de la grande routière british lui permet de tenir le haut du pavé face aux rivales « saxonnes ».

A bord, bienvenue dans le «turfu» ! La XF restylée s’offre un tandem d’écrans «state-of-the-art» !  

Objet connecté roulant

Jugez plutôt : compatibilité Apple CarPlay (jusqu’à deux appareils en simultané) et Android Auto, remises à jour logicielles automatiques et OTA (over the air, en « distanciel »), rendues possibles grâce à la greffe de deux modems LTE émettant un signal stable, « imperturbable », dual-SIM pour le hotspot Wi-Fi… Le chargeur par induction avec amplificateur de signal devrait également avoir l’heur de plaire aux « automogeekistes ».

Ne quittons pas le rayon technologique puisque la XF restylée y a également rempli son caddie d’aides à la conduite. Elle s’est offert un régulateur de vitesse actif, un système d’assistance à la sortie des passagers, une caméra 3D et 360°, un rétroviseur « ClearSight Rear View », relié à la caméra arrière pour offrir une visibilité arrière optimale en toutes circonstances, même quand les occupants de la banquette arrière obstruent entièrement la vue…

Côté confort, on note l’apparition du système «Active Road Noise Cancellation». Comme son nom l’indique, ce système envoie une fréquence sonore qui contrebalance, qui corrige, étouffe, les bruits parasites pouvant perturber la quiétude des occupants de cette Jag’ !

Le volant inédit mériterait une ode à lui seul. En revanche, «where the hell is» la petite merveille de molette rétractable qui faisait office de sélecteur de vitesse sur la Ph.1 ? Question rhétorique. Elle a été remplacée par un levier de vitesse traditionnel, moins spectaculaire, moins glam’, moins « La guerre des étoiles » ! C’est l’unique bémol(ette) que l’on peut adresser à JAGUAR.

Nouveau bloc Diesel «mild-hybrid»

L’excellente boîte de vitesses automatique à 8 rapports, proposée de série sur toutes les finitions du catalogue marocain de la version d’avant-restylage, est toujours là, cependant. Et elle devrait désormais être accouplée, sur notre marché, à un nouveau 4-cylindres 2.0 l turbodiesel Ingenium plus efficient et plus respectueux de l’environnement que le bloc qu’il remplace, le 2.0 l i4D de 180 ch qui officie sous le capot de la XF importée jusqu’à présent par SMEIA, distributeur exclusif de JAGUAR LAND ROVER au Maroc. Recevant en renfort une hybridation légère, un réseau 48V, ce bloc développe 204 ch et 430 Nm.

En Europe, les V6 essence et Diesel tirent leur révérence. L’offre essence est désormais constituée, entre autres, d’un 4-cylindres essence suralimenté répondant au même nom que le bloc Diesel précité (Ingenium) et affichant la même cylindrée. Il offre deux niveaux de puissance (250 ch et 300 ch).

Les tarifs de la XF Ph.2 affichent une forte hausse en Europe ! Près de 8.000 euros d’inflation pour le ticket d’entrée, ce n’est pas rien. Mais c’est justifié, ne serait-ce que pour le grand saut technologique effectué par la grande routière de Coventry.

none

Avis sur ce contenu

Ooops !

Aucun avis ou commentaire trouvé.

Vidéos

Voitures neuves

* Prix public au Maroc hors frais d'immatriculation et peinture métallisée

* Date de lancement «probable» sur le marché marocain

Photos

Motos neuves

* Prix de vente public au Maroc