Le HYUNDAI Tucson 4 effectue ses débuts au Maroc - wandaloo.com - Actualité automobile Maroc

Nouveauté Maroc

Le HYUNDAI Tucson 4 effectue ses débuts au Maroc

15 avril 2021 7.218 1 0 1 | By Mehdi LAABOUDI

Dévoilée en septembre 2020, la quatrième génération du HYUNDAI Tucson débarque sur le marché marocain. Pour perpétuer le succès qu’y a connu sa lignée, elle peut compter sur son look audacieux et agressif, sur son habitacle cossu et ses dessous up-to-date. Présentation.

https://www.wandaloo.com/files/2021/04/Nouveau-HYUNDAI-Tucson-2021-Neuve-Maroc.jpg

Le HYUNDAI Tucson quatrième du nom (si l’on comptabilise l’ix35, qui a assuré l’intérim entre 2010 et 2015 sur certains marchés, notamment le nôtre), vient de faire son entrée dans les concessions de Global Engines, distributeur exclusif de la marque coréenne au Maroc.

Le nouveau venu a pour mission de faire au moins aussi bien que ses aînés, écoulés à plus de 7 millions d’exemplaires dans le monde depuis l’arrivée de la première génération en 2004. Sur notre marché, le modèle sortant a été le best-seller de la marque en 2020, avec 2.585 exemplaires écoulés ; à mettre en balance avec les 1.897 exemplaires de sa dauphine, la citadine i20, pourtant beaucoup plus accessible.   

Cette quatrième génération se donne-t-elle les moyens de repartir sur les mêmes bases ? C’est ce que nous allons voir tout de suite.

Esthétiquement parlant, c’est un grand oui ! Le nouvel opus adopte le nouveau langage stylistique maison ; un style exubérant, spectaculaire, baptisé «Sensuous Sportiness», préfiguré par le concept-car hybride rechargeable Vision T et inauguré en mars 2020 par la nouvelle Elantra.

HYUNDAI a porté un soin particulier aux signatures lumineuses du Tucson 4.

Dégaine insolente

Le Tucson 4 s’offre une face avant agressive, qui accueille une calandre en cascade insolente. Le maillage en écailles, en forme de facettes triangulaires, de cet élément de carrosserie hypnotique se marie harmonieusement avec les feux. Le tout est souligné par un bouclier aux arêtes vives et aux écopes d’air généreuses.

L’originalité est également à l’honneur au niveau du profil, qui se signale par passages de roues bodybuildés, ou encore par l’élégante crosse chromée qui fait office de ligne de démarcation entre les vitres et le pavillon.

Le coup de crayon ne manque pas d’audace non plus au niveau de la poupe, qui hérite de feux arrière en forme de crocs, reliés par un bandeau lumineux et d’un diffuseur arrière qui ne déparerait pas sur une sportive de la gamme N de HYUNDAI.

Bâti sur une nouvelle plateforme modulaire, inaugurée par le récent Santa Fe restylé, le SUV compact de HYUNDAI affiche 4,50 m de long, soit 2 cm de plus que son aîné, étirement qui profite à moitié à l’empattement.

Système multimédia au top

A bord, la montée en gamme est sensible d’une génération à l’autre. La présentation intérieure est cossue et le nouvel opus marque aussi des points décisifs en matière de connectivité.

En effet, le Tucson «new Age» a droit, dès le premier des quatre niveaux de finition qui composent le catalogue marocain, baptisé Prestige, à un système multimédia doté d’un écran central de 8 pouces et d’une compatibilité Apple CarPlay et Android Auto.

L\'ambiance intérieure est aussi élégante que high-tech. La génération sortante est mise à l\'amende en termes de connectivité !

L’écran passe à 10 pouces sur le haut de gamme Ultimate et hérite d’un système de navigation Maroc, d’une caméra de recul 360°, ou encore d’un système de sonorisation Bose.

Le Tucson donne par ailleurs accès à une instrumentation numérique de 10,25 pouces à partir du troisième niveau de finition, dénommé Luxe.

Au rayon aides à la conduite, le nouveau venu bénéficie d’un régulateur de vitesse actif, d’une assistance à l’évitement de collision avant et arrière, d’un système de surveillance de l’angle mort…

Enfin, d’un point de vue mécanique, c’est menu unique. En Europe, le Tucson abrite diverses motorisations, dont un bloc essence 1.6 l T-GDI Smartstream de 150 ch et deux variantes hybrides, dont une rechargeable (PHEV). La version électrifiée la plus basique affiche une puissance cumulée de 230 ch, tandis que la déclinaison PHEV culmine à 265 ch.

Un seul bloc Diesel au menu

Sur notre marché, cela dit, seul le quatre-cylindres 1.6 l turbodiesel de 136 ch et disponible. Un bloc qui peut être associé, sur l’entrée de gamme Prestige, à une boîte manuelle à six rapports ou à une transmission robotisée à double embrayage à 7 rapports. Il développe un couple maxi de 280 Nm dans le premier cas de figure et va chercher 40 Nm supplémentaires dans le second.   

Il y a lieu de noter, enfin, que cette motorisation est accouplée exclusivement à la boîte à double embrayage sur les trois autres finitions du catalogue marocain.  

Le nouveau Tucson s’affiche à partir de 290.000 DH et culmine à 395.000 DH. Si vous êtes à l’affût d’une bonne affaire, sachez que la finition de base, déjà très correctement équipée, est commercialisée au prix de lancement de 274.900 DH.    

 

none

Avis sur ce contenu

1 commentaires au Total

Déposer un commentaire

Vidéos

Voitures neuves

* Prix public au Maroc hors frais d'immatriculation et peinture métallisée

* Date de lancement «probable» sur le marché marocain

Photos

Motos neuves

* Prix de vente public au Maroc